Voir aussi : Hell, he’ll

Allemand modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.
Cognat avec le néerlandais hel.

Adjectif modifier

Nature Terme
Positif hell
Comparatif heller
Superlatif am hellsten
Déclinaisons

hell \hɛl\

  1. Clair, lumineux.
    • Jetzt ist es hell.
      Maintenant il fait jour.
    • Meine Träume begannen immer fröhlich und hell, aber früher oder später färbten sie sich ein, wie ein in schwarze Tinte getauchtes Löschblatt, zunächst fast unmerklich, ganz allmählich. — (Melanie Raabe, traduit par Céline Maurice, Die Falle, btb Verlag)
      Mes rêves étaient toujours joyeux et lumineux au début, mais ils finissaient systématiquement par se teindre comme du papier buvard trempé dans de l’encre noire, d’abord presque imperceptiblement, très progressivement.
    • Als der Zug mit seiner nachtschwarzen bulligen Lok um kurz vor zehn Uhr in Kiruna einfährt, ist es hell, aber nicht wirklich Tag. — (Dominik Prantl, « Der Polarlicht-Express », dans Süddeutsche Zeitung, 9 décembre 2023 [texte intégral])
      Lorsque le train et sa locomotive forte et noire comme la nuit entrent en gare de Kiruna peu avant dix heures, il fait jour, mais pas vraiment jour.
  2. Clair.
    • Mit welcher Farbe wird hell blau zu dunkel blau?
      Avec quelle couleur le bleu clair devient-il bleu foncé ?
  3. Aigu (characterise une voix, un son, un bruit).
    • Hans ging ruhig, wie auf ebenem Boden, voran; manchmal verschwand er hinter großen Blöcken, und wir verloren ihn augenblicklich außer Augen; dann gab er mit hellem Pfeifen die Richtung an, auf der wir ihm zu folgen hatten. — (Jules Verne, Reise nach dem Mittelpunkt der Erde, Hartleben, 1874)
      Hans s’avançait tranquillement comme sur un terrain uni ; parfois il disparaissait derrière les grands blocs, et nous le perdions de vue momentanément ; alors un sifflement aigu, échappé de ses lèvres, indiquait la direction à suivre.
  4. Blond.
    • Ich mag helles Bier.
      J'aime la bière blonde.

Dérivés modifier

Apparentés étymologiques modifier

Forme de verbe modifier

hell \hɛl\

  1. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de hellen.

Prononciation modifier

  • Berlin : écouter « hell [hɛl] »
  • (Allemagne) : écouter « hell [hɛl] »
  • Vienne : écouter « hell [hɛl] »
  • (Allemagne) : écouter « hell [hɛl] »

Anglais modifier

Étymologie modifier

Apparenté à Hel (« déesse des Enfers de la mythologie germano-scandinave ») et hele (« cacher »), du germanique *haljō (« monde souterrain, enfer, endroit caché ») qui donne Hölle en allemand, helvete en norvégien et suédois, hel en islandais. Plus avant, de l’indo-européen commun *kel- (« cacher ») qui donne aussi le latin celo (« cacher »).

Nom propre modifier

Nom propre
hell
\hɛl\

hell \hɛl\

  1. (Antiquité, Religion) Enfer (lieu où se rendent les âmes des morts).
  2. (Catholicisme, Islam, Religion) Enfer (lieu de supplice des pécheurs).
    • May you rot in hell!
      Puissiez-vous pourrir en enfer !

Variantes modifier

  • Hell (Christianisme)

Synonymes modifier

Antonymes modifier

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
hell
\hɛl\
hells
\hɛlz\

hell \hɛl\

  1. Lieu ou situation cause de souffrance, de tourments.
    • It was hell at times, but eventually I finished the marathon.
      C’était parfois l’enfer, mais j’ai finalement terminé le marathon.
  2. (Sens figuré) Lieu très chaud.

Dérivés modifier

Vocabulaire apparenté par le sens modifier

Prononciation modifier

  • États-Unis : écouter « hell [hɛl] »
  • (Royaume-Uni) : écouter « hell [hɛl] »
  • Texas (États-Unis) : écouter « hell [Prononciation ?] »

Homophones modifier

Voir aussi modifier

  • hell sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais)