Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Vient du latin acutus (« effilé, pointu »).

Adjectif Modifier

(orthographe rectifiée de 1990)
Singulier Pluriel
Masculin aigu
\e.ɡy\
ou \ɛ.ɡy\

aigus
\e.ɡy\
ou \ɛ.ɡy\
Féminin aigüe
\e.ɡy\
ou \ɛ.ɡy\
aigües
\e.ɡy\
ou \ɛ.ɡy\
(orthographe traditionnelle)
Singulier Pluriel
Masculin aigu
\e.ɡy\
ou \ɛ.ɡy\

aigus
\e.ɡy\
ou \ɛ.ɡy\
Féminin aiguë
\e.ɡy\
ou \ɛ.ɡy\
aiguës
\e.ɡy\
ou \ɛ.ɡy\

aigu \e.ɡy\ ou \ɛ.ɡy\

  1. Qui a un aspect pointu, tranchant, voire déchirant.
    • Le bord aigu de la table risque de blesser les petits.
    • Un javelot aigu.
  2. Qui se présente de manière soudaine et forte.
    • Il a eu une crise aiguë.
  3. Qui possède un son élevé et perçant.
    • Mais avant que Kurt eût pu fournir une explication, les sonneries aiguës du branle-bas appelèrent chacun à son poste, […]. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 240 de l’éd. de 1921)
    • Dans la loge de la vedette, à gauche, les chiens jappaient à petits cris aigus. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Enfin, elle articula timidement, d’une voix aiguë et mal assurée comme un violon qui crincrine :
      — Vous n’auriez pas une goutte de lait ? — (Jacques Yonnet,
      Enchantements sur Paris‎, 1966, page 77)
  4. (Musique) Sons qui avoisinent la limite extrême et élevée de l’échelle musicale.
    • Il passe facilement des sons les plus aigus aux plus graves.
  5. (Géométrie) Se dit d’un angle dont la mesure n’excède pas 90°.
    • Un triangle rectangle possède un angle droit et deux angles aigus mais aucun angle obtus.
    • Un triangle dont les trois angles sont aigus se dit acutangle.
  6. (Médecine) Dont l’évolution est rapide et qui se termine en peu de temps par la mort ou la guérison.
    • La dose létale, ou meurtrière, dit-elle, pour une intoxication aiguë à l'arsenic est de 120 mg c'est-à-dire l'équivalent de quelque grain de poussière [?]. Pas de chance, la mort apparaît en quelques minutes. — (Danny Lemieux, Une soirée des plus morbide, dans Le Québec sceptique, n°31, p.13, automne 1994)
  7. (Figuré) Qui est perçant, pénétrant.
    • Une observation aigüe.
  8. (Botanique) Se dit de feuilles qui se terminent en pointe.

SynonymesModifier

AntonymesModifier

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   aigu figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : alcoolisme.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

NotesModifier

Les rectifications orthographiques de 1990 recommandent de placer le tréma sur le u des formes au féminin pour préciser qu’il se prononce. → voir aigüe et aigües

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • aigu sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

OlonetsienModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

aigu \Prononciation ?\

  1. Temps.