Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin obtusus, de obtundere, « émousser », soit « émoussé », puis « rendu stupide ».

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin obtus
\ɔp.ty\
Féminin obtuse
\ɔp.tyz\
obtuses
\ɔp.tyz\

obtus \ɔp.ty\ (France), \ɔb.ty\ (Québec)

  1. (Biologie) Qui est arrondi, émoussé au lieu d’être anguleux ou pointu.
    • Vers la racine, le poil se rétrécit régulièrement et les extrémités libres sont légèrement renflées ou obtuses. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature ; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
  2. (Géométrie) Qualifie un angle saillant plus grand, plus ouvert qu’un angle droit, c’est-à-dire, dont la mesure est comprise entre pi/2 et pi radians.
    • Un hexagone régulier possède six angles obtus.
  3. (Figuré) Qualifie un esprit peu pénétrant, qui peine à concevoir.
    • L’attitude ouverte de quelques rares astrologues tranchait avec celle, obtuse, de nombreux autres qui, bien qu’ayant risqué une réponse et un début d’échange face à mes arguments, me répondirent par des messages teintés de paranoïa : […]. — (Denis Hamel, Albert Einstein, astrologue ? Vous voulez rire ? La fin d’un canular, dans Le Québec sceptique, nº 57, p. 31, été 2005)
  4. Stupide.
  5. (Figuré) Qualifie une sensation qui manque de vivacité, de netteté.
    • Le toucher est le plus obtus de nos sens.

AntonymesModifier

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier