FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin punctus (« piqué »), qui a donné « point » puis « pointe » et « pointu ».

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin pointu
\pwɛ̃.ty\

pointus
\pwɛ̃.ty\
Féminin pointue
\pwɛ̃.ty\
pointues
\pwɛ̃.ty\

pointu \pwɛ̃.ty\

  1. Qui a une pointe aiguë, qui se termine en pointe.
    • Graux remarqua qu'elle portait un pyjama de soie très fine qui laissait deviner un corps mince, des seins pointus de jeune fille. — (Georges Simenon, Le Blanc à lunettes, ch. II, Gallimard, 1937)
    • Cette épée est bien pointue.
    • Un bâton pointu par un bout.
    • Les feuilles de cette plante sont pointues.
    • Nez pointu, menton pointu.
  2. Qui fait preuve d’une grande précision dans un domaine.
    • Parvenu au deuxième étage, il s’était approché du comptoir où les vendeurs du département littérature dispensaient leurs indications laconiques et comme résignées. Il avait l’habitude de s'approcher de cet autel pour s’enquérir de titres pointus, d’éditeurs confidentiels, conscient d’honorer ses interlocuteurs par l’exigence de sa demande. — (Philippe Delerm, La bulle de Tiepolo, Gallimard, 2005, collection Folio, page 20)
    • Ses députés les plus cinglants et théâtraux, comme Michelle Rempel Garner, se font plus pointus dans leurs questions à la Chambre des communes. — (Guillaume Saint-Pierre, Ottawa: va-t-on vraiment nous plonger en élections?, Le Journal de Québec, 11 février 2021)
    • C’est un sujet très pointu.
  3. Qui a un accent du type parisien, en français, pour une personne du sud de la France.
    • Il a un accent pointu.

Quasi-synonymesModifier

Qui se termine en pointe
piquant

DérivésModifier

  • avoir l’esprit pointu (chercher à subtiliser sur tout, être pointilleux, susceptible, prêt à prendre ombrage au moindre manquement ; avoir les idées mal placées)
  • voix pointue (voix aiguë)

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
pointu pointus
\pwɛ̃.ty\

pointu \pwɛ̃.ty\ masculin

  1. Barque de pêche traditionnelle de la mer Méditerranée, nommé ainsi par analogie de forme.
  2. (Argot) Variante du mot pointeur, employée entre détenus dans les milieux carcéraux, celui qui est détenu pour pédophilie.
    • Je suis un mœurs (détenu pour des faits sexuels, personne appelée aussi " pointu " ) m'sieur. — (G.G.M., Bienvenue à Stateville)

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • pointu sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

TchèqueModifier

Forme de nom commun Modifier

pointu \Prononciation ?\

  1. Accusatif singulier du nom pointa.