historiette

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de histoire avec le suffixe -ette.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
historiette historiettes
\is.tɔ.ʁjɛt\

historiette \is.tɔ.ʁjɛt\ féminin

  1. Court récit de quelque aventure galante ou plaisante, ou d’autres choses de peu d’importance.
    • S’il entend son métier [de conteur], il doit entremêler habilement ses historiettes, et entre deux vertes avoir soin d’en faire passer une mûre. — (Du Convoiteux et de l’Envieux, dans Fabliaux et Contes du Moyen Âge, Louis Tarsot (trad.) et Albert Robida (illustr.), éd. Heath, 1913, page 55-56).
    • À ce propos, une historiette : Au premier voyage qu’elles firent […]. — (Gustave Fraipont, Les Vosges, 1923)
    • Je me suis moi-même diverti, moins des calembredaines qui ont traîné les rues et dont beaucoup furent inventées, que des historiettes qui me furent contées par des témoins auriculaires. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942, p. 38)
    • Une historiette très significative exprime parfaitement cet état de fait. — (Frédéric Lenoir, Petit traité d’histoire des religions, page 259, 2008, ISBN 978-2-7578-4176-1)

TraductionsModifier

RéférencesModifier