inaccessible

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1372) Du latin inaccessibilis.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
inaccessible inaccessibles
\i.nak.se.sibl\
ou \i.nak.sɛ.sibl\

inaccessible \i.nak.se.sibl\ ou \i.nak.sɛ.sibl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est d’un accès impossible ou quasiment impossible.
    • On déserte surtout les endroits inaccessibles […] Il faut donc s’attacher à les rendre d’un abord plus facile en multipliant partout, entre les villages et les hameaux, les petites routes. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • […] il y a l’alpiniste qui, sans guide, s'élance à l’escalade d'un pic inaccessible, roide dans une crevasse et ne retrouve plus le chemin du retour, se perd dans les neiges et meurt de froid […] — (Franc-Nohain [Maurice Étienne Legrand], Guide du bon sens, Éditions des Portiques, 1932)
    • Cela met en évidence la nécessité de concevoir un matériel compatible avec la nettoyabilité, pour lequel il n'existera pas de zones inaccessibles au nettoyage et à la désinfection. — (Pierre Millet, Liquides alimentaires : Conditionnement et stabilisation en emballages primaires, Editions Technique de l'Ingénieur, n° AG 6521, (s.d.), page 22)
    • (Figuré) La connaissance des causes premières est inaccessible à l’esprit humain. — Les hauteurs inaccessibles de la science.
  2. (Figuré) Qualifie des personnes auprès de qui on ne peut trouver d’accès, à qui il est très difficile de parler.
    • Depuis qu’il est en place, il est devenu inaccessible.
  3. (Figuré) Qualifie une personne qui n’est pas touchée de certaines choses, qui n’éprouve pas certains mouvements de l’âme, certaines passions.
    • […] et, malgré tout, les Italiens du Gers semblent ne pas être inaccessibles aux enveloppements qui devront conduire à leur assimilation. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Un malentendu existe entre lui et les simples mortels […] Il arbore superbement un scepticisme, un snobisme de décadence qui leur reste inaccessible et fermé. Son ironie naturelle les gêne et les déconcerte. Il est ennuyé, blasé […] — (Anatole Claveau, « Le Tout-Paris », dans Sermons laïques, Paul Ollendorff, Paris, 1898, 3e éd., p. 31)

SynonymesModifier

AntonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Du latin accessibilis.

Adjectif Modifier

inaccessible \ɪ.nək.ˈsɛ.sə.bəl\

  1. Inaccessible.

AntonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier