Français modifier

Étymologie modifier

(Date à préciser) Du latin ingeniosus. À noter qu’ingénieux est, au xvie, utilisé comme synonyme d’ingénieur[1].

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
ingénieuse ingénieuses
\ɛ̃.ʒe.njøz\
 
Ingénieuse de Polytechnique

ingénieuse \ɛ̃.ʒe.njøz\ féminin (pour un homme, on dit : ingénieur ; pour une personne non-binaire, on peut dire : ingéniaire, ingénieur)

  1. (Métier) (Rare) Celle qui conduit des ouvrages ou travaux publics, tels que la construction et l’entretien des routes, la construction des vaisseaux, l’exploitation des mines, ou qui s’occupe, soit théoriquement, soit pratiquement, des applications industrielles et commerciales de la physique, de la mécanique, de la chimie, de l’électricité, et d’autres domaines divers et variés.
    • Il est donc très probable que, pour la première fois depuis la fondation de l’École, nous allons voir en France des ingénieuses. — (Jules Wogue, « Les “ingénieuses” », dans Le Figaro, 16 février 1917 [texte intégral])
    • Si un grand buveur, fabulateur, maquilleur de réalité, voire carrément menteur, auteur de fiction, ingénieur diplômé, professeur de cégep et docteur en blablathologie changeait de sexe, il deviendrait une grande buveuse, fabulatrice, maquilleuse de réalité, voire carrément menteuse, autrice de fiction, ingénieuse diplômée, professeuse de cégep et doctoresse en blablathologie. — (Luc Labbé, Dans l’ombre de Marc Lépine, Amérik Média, Montréal, 2008, page 230)
    • La première sœur se lance dans des études de droit tandis que la seconde suit un apprentissage en tant qu’ingénieuse en informatique, mais elles sont vite rattrapées par l’insouciance et la frénésie de la Californie. — (Adrien Delage, « 5 séries à voir pour entrer dans la tête des vingtenaires d’aujourd’hui », dans Konbini, 14 octobre 2020 [texte intégral])
    • Les premières écoles « d’ingénieurs » au 18e siècle ont une vocation militaire et sont destinées aux hommes. Il faut attendre les années 1920 pour qu’apparaisse de la mixité dans les nouvelles écoles, voire la création de l’Ecole Polytechnique féminine en 1925. Ces femmes bénéficient notamment de l’ouverture du baccalauréat aux étudiantes, mais surtout d’un contexte favorable au sortir de la Première guerre mondiale. Alors que le besoin de personnel technique qualifié se fait sentir, les hommes sont moins nombreux. Accepter et former une femme pour qu’elle devienne ingénieure-ingénieuse pallie le manque. Mais les ingénieuses restent des exceptions, comme aujourd’hui. — (Morgane Le Coq, Le génie de l’ingénieure-ingénieuse sur uniQ en son genre, 9 avril 2021)

Dérivés modifier

Synonymes modifier

Vocabulaire apparenté par le sens modifier

  •   ingénieuse figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : ordinateur.

Traductions modifier

Forme d’adjectif modifier

Singulier Pluriel
Masculin ingénieux
\ɛ̃.ʒe.njø\
Féminin ingénieuse
\ɛ̃.ʒe.njøz\
ingénieuses
\ɛ̃.ʒe.njøz\

ingénieuse \ɛ̃.ʒe.njøz\

  1. Féminin singulier de ingénieux.
    • Pour détourner le cours des épigrammes faciles, les Arboisiens ont eu l’ingénieuse pensée d’appeler leurs voisins salinois les « glorieux de Salins ». — (Revue bleue, 1863, page 581)
    • Lorsque la finesse d’une saillie ne consiste pas dans une équivoque, mais dans une idée ingénieuse, exprimée avec précision, ce n’est plus un jeu de mots ; c’est véritablement un bon mot. — (Albéric Deville, Biévriana, ou Jeux de mots de M. de Bièvre, Maradan, Paris, 1800, page 130)

Prononciation modifier

Anagrammes modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Références modifier

Sources modifier

  1. « ingenieux », dans Edmond HuguetDictionnaire de la langue française du seizième siècle, 1925-1967, p. page 634, tome IV → consulter cet ouvrage

Bibliographie modifier