FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

→ voir moisir

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin moisi
\mwa.zi\

moisis
\mwa.zi\
Féminin moisie
\mwa.zi\
moisies
\mwa.zi\

moisi \mwa.zi\

  1. Attaqué par la moisissure.
    • Ce pain est moisi.
    • L’activité autour de moi, les chants des haleurs, le vacarme des cabestans, le cliquetis ininterrompu des attelages de wagons convenaient si peu à l’air épais et moisi du Moyen Age qui devait envelopper mon drame comme d’une brume. — (Knut Hamsun, La Faim, traduction de Georges Sautreau, 1961, page 263)
  2. (Figuré) (Familier) Qui est impropre à l’utilisation.
    • Une traduction moisie.
  3. (Par extension) (Péjoratif) (Figuré) Se dit d’une personne dont la vieillesse est évidente, exacerbée
    • Léodagan : C’est pas parce qu’un vieux moisi vient nous baver dans les étagères que ça vaut forcément que’que chose. — (Alexandre Astier, Kaamelott, Livre II, épisode Le Passage Secret)

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
moisi moisis
\mwa.zi\

moisi \mwa.zi\ masculin

  1. Ce qui est moisi.
    • Cela est à demi gâté, il en faut ôter le moisi.
  2. Moisissure.
    • Les oignons de l’Église, ça devait être, sans doute, pour le général, les sacristies sentant le moisi, les nonciatures, les pastorales d'ensemble, et tout notre bazar extérieur. — (Guy Gilbert, La Rue est mon église, Stock, 1980)

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe moisir
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
moisi

moisi \mwa.zi\ masculin

  1. Participe passé du verbe moisir.

PrononciationModifier

RéférencesModifier