Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

En ancien français orfene, orfenin, du latin orphanus.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin orphelin
\ɔʁ.fə.lɛ̃\
orphelins
\ɔʁ.fə.lɛ̃\
Féminin orpheline
\ɔʁ.fə.lin\
orphelines
\ɔʁ.fə.lin\

orphelin

  1. Qui a perdu son père et sa mère, ou l’un des deux.
    • Un jour, les femmes cherchèrent leurs maris, les maris cherchèrent leurs femmes, les pères cherchèrent leurs enfants, et les enfants se crurent orphelins : tout était sens dessus dessous! — (Manuel de Cuendias & V. de Féréal, L'Espagne pittoresque, artistique et monumentale: moeurs, usages et costumes, Paris : Librairie ethnographique, 1848, chap. 5, p. 329)
  2. (Figuré) Qui a perdu ses parents, parrains, supérieurs ou antécédents.
    • Une cause orpheline.
    • Une page Web orpheline est une page vers laquelle aucune autre ne pointe.
  3. (Jargon des wikis) Qui n’a pas d’hyperlien pointant vers lui.
    • Article orphelin.

DérivésModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
orphelin orphelins
\ɔʁ.fə.l\

orphelin \ɔʁ.fə.lɛ̃\ masculin (pour une femme on dit : orpheline)

  1. Enfant qui a perdu son père et sa mère.
  2. Enfant qui a perdu son père ou sa mère → voir demi-orphelin et semi-orphelin.
    • Orphelin de père.
    • Orphelin de mère.
  3. Se dit des choses seules, isolées, esseulées.
    1. Cigarette unitaire, mégot.
      • On y vend les orphelins : rassurez- vous, ce ne sont que des cigarettes éteintes. — (Marcel Schwob, « Notes sur Paris » in Œuvres, Phébus « Libretto », 2002, p. 852)

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier