Étymologie

modifier
(Date à préciser) Du latin raptus (« ravissement »), de rapio (« enlever »).

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
rapt rapts
\ʁapt\
 
Rapt d'Hélène par Thésée.

rapt \ʁapt\ masculin

  1. Enlèvement, par violence ou par séduction, d’une personne, et spécialement d’une jeune fille, d’une femme mariée, d’une religieuse, ou encore d’un enfant.
    • On vous l’a enlevée ! reprit le commissaire, et savez-vous quel est l’homme qui a commis ce rapt ? — (Alexandre Dumas, Les Trois Mousquetaires, 1844)
    • Le législateur canonique intervient aussi pour réprimer le rapt ; le Concile de Chalcédoine de 451 (canon 27) dépose les clercs coupables de complicité de rapt et excommunie les laïques dans ces cas. — (Gabriel Lepointe, La Famille dans l’ancien droit, Montchrestien, 1947 ; 5e édition, 1956, page 93)

Synonymes

modifier

Dérivés

modifier

Apparentés étymologiques

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Homophones

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi

modifier
  • rapt sur l’encyclopédie Wikipédia  
  • rapt sur le Dico des Ados  

Références

modifier

Forme de verbe

modifier

rapt \ɹæpt\

  1. (Archaïsme) Prétérit de to rap.
  2. (Archaïsme) Participe passé de to rap.

Prononciation

modifier

Homophones

modifier

Anagrammes

modifier

Étymologie

modifier
Du latin raptus[1].

Nom commun

modifier

rapt \Prononciation ?\ masculin inanimé

  1. (Famille) Rapt de la fiancée de la maison de ses parents ; cette ancienne tradition est encore maintenue sous forme folklorique et ritualisée dans certaines régions.

Voir aussi

modifier
  • rapt sur l’encyclopédie Wikipédia (en polonais)  

Références

modifier
  1. « rapt », dans Aleksander Brückner, Słownik etymologiczny języka polskiego, 1927