FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin recta (« tout droit, directement »).

Adverbe Modifier

Invariable
recta
\ʁɛk.ta\

recta \ʁɛk.ta\

  1. (Familier) Ponctuellement.
    • Il a payé recta à l’échéance.
    • Il est arrivé recta à l’heure indiquée.
    • – Eh bien moi ! Tous les matins, en rentrant, je donnais cent francs à ma femme. Cent francs ! C’était recta ! — (Robert Merle, Week-end à Zuydcoote, 1949, réédition Le Livre de Poche, page 17)
  2. (Familier) Sûrement, inévitablement.
    • C’est recta comme dans un livre. — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 140)

TraductionsModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

KotavaModifier

ÉtymologieModifier

Racine inventée arbitrairement[1].

Nom commun Modifier

recta \ˈrɛʃta\ ou \ˈreʃta\

  1. Lentille de vue.
  2. (Anatomie) Cristallin

AugmentatifsModifier

DiminutifsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  • « recta », dans Kotapedia
  1. Selon l'argumentaire développé par l'initiateur du kotava, cette langue ne tire pas des autres langues son vocabulaire.

LatinModifier

ÉtymologieModifier

De rectus (« droit »).

Adverbe Modifier

recta \Prononciation ?\

  1. Recta, tout droit, directement.
    • erat in animo recta proficisci ad exercitum, Cicéron. Att. 4, 14, 2
      j'ai l'intention d'aller tout droit à l'armée.

Forme de nom commun Modifier

recta \Prononciation ?\

  1. Nominatif pluriel de rectum.
  2. Vocatif pluriel de rectum.
  3. Accusatif pluriel de rectum.

RéférencesModifier