Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin simulare (« faire semblant »), de similis (« semblable », « ressemblant », « pareil », « même »).

Verbe Modifier

simuler \si.my.le\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Feindre, imiter, faire paraître réelle une chose qui n’est pas.
    • Il m'aimait d'autant plus que ma mère simulait une certaine dureté, une sévérité rigide. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 26)
    • Ses doigts tordaient et retordaient une fibre imaginaire qu'il simulait de nouer gravement. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Mais comment un récit pourrait-il, au sens technique du terme, simuler ou imiter ou feindre des actions humaines ? — (Jean Bessière, Modernité, fiction, déconstruction, 1994)
    • Simuler un combat.
    • Simuler une attaque.
    • Simuler une infirmité, la folie.
    • Simuler une vente, une donation.

SynonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

ParonymesModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

De simul (« ensemble »).

Verbe Modifier

simuler \Prononciation ?\ transitif (voir la conjugaison)

  1. Venir ensemble.

RéférencesModifier