superficie

Voir aussi : superfície

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin superficies.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
superficie superficies
\sy.pɛʁ.fi.si\

superficie \sy.pɛʁ.fi.si\ féminin

  1. (Géométrie) Mesure d'une surface considérée quant à sa longueur et à sa largeur, sans égard à sa profondeur, à son épaisseur. Aire.
    • Pessan, le siège d’une antique abbaye, a une superficie de 2588 hectares où végètent encore 430 habitants. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • La commune de La Chapelle-Heulin se situe au cœur du vignoble nantais, au sud-est du département de la Loire-Atlantique. Son territoire, d'une superficie de 1347 hectares, est fortement marqué par les activités viticoles qui en occupent environ la moitié. — (‎Petit Futé Loire-Atlantique 2015, p.180)
  2. (Courant) Étendue.
    • Le Scoresby Sund est le plus vaste fjord du monde entier. Il est découpé dans la côte Orientale du Groenland entre 70° et 72° de latitude Nord et 22° et 30° de longitude Ouest de Greenwich ; sa superficie est égale à celle du Danemark. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • La superficie d’un champ, d’un jardin.
  3. Surface des corps, considérée comme ayant quelque épaisseur, quelque profondeur.
    • Enlever la superficie d’un corps.
  4. (Figuré) Légère connaissance des choses, du manque de profondeur du savoir.
    • Cet homme ne connaît que la superficie de beaucoup de choses.
    • […] dans l’enfance les sensations sont aussi et peut-être plus vives et plus rapides que dans le moyen âge, et cependant elles ne laissent que peu ou point de traces, parce qu'à cet âge la puissance de réfléchir, qui seule peut former des idées, est dans une inaction presque totale, et que dans les moments où elle agit, elle ne compare que des superficies, elle ne combine que de petites choses pendant un petit temps, elle ne met rien en ordre, elle ne réduit rien en suite. — (Georges-Louis Leclerc de Buffon, Discours sur la nature des animaux, in Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, 2007, page 464.)

DérivésModifier

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

  • la superficie cède au fonds (la surface du terrain et, en conséquence, tout ce qui est bâti ou planté dessus appartiennent au propriétaire du fonds)

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

EspagnolModifier

ÉtymologieModifier

Du latin superficies.

Nom commun Modifier

superficie \su.peɾ.ˈfi.θje\ féminin

  1. Surface.

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

ItalienModifier

ÉtymologieModifier

Du latin superficies.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
superficie
\su.pɛr.ˈfi.t͡ʃe\
superfici
\su.pɛr.ˈfi.t͡ʃi\

superficie \su.pɛr.ˈfi.t͡ʃe\ féminin

  1. Superficie.
  2. Surface.

DérivésModifier

Voir aussiModifier

PapiamentoModifier

ÉtymologieModifier

Du latin superficies.

Nom commun Modifier

superficie \Prononciation ?\

  1. Surface.