Voir aussi : tartiné

Français modifier

Étymologie modifier

(Date à préciser) De tarte, avec le suffixe -ine.

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
tartine tartines
\taʁ.tin\
 
Une tartine de crème aigre aux poivres. (1)

tartine \taʁ.tin\ féminin

  1. Tranche de pain sur laquelle on a étalé, par exemple, du beurre ou de la confiture, etc.
    • Grandet tira de son gousset un couteau de corne à grosse lame, coupa une tartine, prit un peu de beurre, l’étendit soigneusement, et se mit à manger debout. — (Honoré de Balzac, Eugénie Grandet, 1834)
    • J’accoudais à l’une ou l’autre fenêtre une mélancolie, un dédain tous deux feints, à l’heure où les petites Blancvillain et les Trinitet passaient, mordant leur tartine de quatre heures, épaissie de haricots rouges figés dans une sauce au vin. — (Sidonie-Gabrielle Colette, La Maison de Claudine, Hachette, 1922, collection Livre de Poche, 1960, page 25)
    • « – Leurs pères ont beaucoup d’argent. Il y en a un qui s’appelle Picot et il est tellement riche que tous les matins, sur ses tartines, il met du beurre des deux côtés. » — (Marcel Pagnol, Le temps des secrets, 1960, collection Le Livre de Poche, page 320)
    • Elle doit se faire chier à lui toaster les tartines de son petit-déjeuner avant même que le réveil ne sonne, puis à enquiller sur le ménage […] — (Olivia Elkaim, Juliette et les Minotaures, Éditions Le Manuscrit, 2005, page 85)
  2. (Sens figuré) (Familier) Désigne un long texte, un long message, développement banal, ennuyeux et languissant, etc.
    • Lucien dut subir de la part du bon Gauthier ce que les jeunes gens de Paris appellent une tartine sur l’Amérique, la démocratie, les préfets choisis forcément par le pouvoir central parmi les membres des conseils généraux, etc. — (Stendhal [Henri Beyle], Lucien Leuwen, 1834)
    • Après tout, on devrait pouvoir écrire des tartines sur la société anglaise pour dénoncer la glorification du Lapinou anglais. — (Mary Ann Shaffer & Annie Barrows, traduit de l'américain par Aline Azoulay, Le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates, NiL Éditions, 2009, pour la traduction française)
  3. (Spécialement) (Désuet) Éditorial en première page d’un journal.
    • On appelle Premier-Paris, la tartine qui doit se trouver en tête d’une feuille publique, tous les jours, et sans laquelle il paraît que, faute de cette nourriture, l’intelligence des abonnés maigrirait. — (Honoré de Balzac, « Monographie de la Presse parisienne », dans La Grande Ville : nouveau tableau de Paris comique, critique et philosophique, tome 2, Paris : chez Marescq, 1844, page 136)
    • Dans l’argot journalistique du temps, le Premier Paris se nomme la tartine et son auteur le tartinier. — (Marcel Vogne, La Presse périodique en Franche-Comté, 1977, page 340)
  4. (Argot) Petite tarte, dans le sens de claque.
    • « Bon ben je vous préviens, je vous écoute 30 secondes pas une de plus. Si il y a un mot plus haut que l’autre, je vous mets toute la tartine dans la gueule et je rentre chez moi, j’ai pas que ça à glander. » — (Gilles Graveleau, Kaamelott, livre IV, 31 : La Révolte III, écrit par Alexandre Astier)

Dérivés modifier

Vocabulaire apparenté par le sens modifier

  •   tartine figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : beurre.

Traductions modifier

Forme de verbe modifier

Voir la conjugaison du verbe tartiner
Indicatif Présent je tartine
il/elle/on tartine
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je tartine
qu’il/elle/on tartine
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
tartine

tartine \taʁ.tin\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de tartiner.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de tartiner.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de tartiner.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de tartiner.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de tartiner.

Prononciation modifier

Anagrammes modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi modifier

  • tartine sur l’encyclopédie Wikipédia  

Références modifier