FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin tumulus.

Nom commun Modifier

Invariable
tumulus
\ty.my.lys\
(orthographe traditionnelle)
Singulier Pluriel
tumulus
\ty.my.lys\
tumuli
\ty.my.li\
 
Tumulus (sens 1)
 
Armoiries avec un tumulus (sens héraldique)

tumulus \ty.my.lys\ masculin

  1. (Antiquité) Amas de terre ou de pierre, en forme de cône ou de pyramide, que les anciens élevaient au-dessus des sépultures pour servir de tombeau.
    • Au pied du cap je distinguais deux tumulus, les tombeaux d’Achille et de Patrocle. — (François-René de Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem, 1811)
    • Ce sont des tertres, des tumulus, au volume très variable, pouvant aller du petit amas de terre qui se distingue à peine du sol jusqu'au monument haut de trente mètres et plus, et couvrant des dizaines d'hectares de superficie. — (René Thévenin & Paul Coze, Mœurs et Histoire des Indiens Peaux-Rouges, Payot, 1929, 2e éd., p.18)
    • L'aspect actuel d'un monument mégalithique se dressant sur un monticule a donné à Schumacher et Karge la fausse impression que les dolmens furent construits au-dessus des tumulus. — (Moshé Stékélis, Les monuments mégalithiques de Palestine, Masson, 1935, p.30)
    • Les tombes plates et les tumulus de Pact, Voreppe, Rives, Vernas, Optevoz et Mépieu, le casque des Avenières, l'oppidum de Larina (Hières-sur-Amby) témoignent de cette pénétration. — (Franck Abert, ‎Yvan Barat, ‎Michèle Bois, & al., Carte archéologique de la Gaule, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres,, 1994, vol.38, part.1, p.34)
  2. (Héraldique) (Rare) Meuble représentant l’édifice du même nom dans les armoiries. À rapprocher de pyramide.
    • De gueules au tumulus d’or maçonné de sable, cantonné de quatre tours aussi d’or maçonnées de sable, qui est de la commune de Bougon des Deux-Sèvres → voir illustration « armoiries avec un tumulus »

DérivésModifier

HyperonymesModifier

HyponymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

LatinModifier

ÉtymologieModifier

De tumeo (« enfler ») avec le suffixe diminutif -ulus ; sur la même racine le grec ancien a τύμβος, túmbos qui donne le latin chrétien tumba et le français tombe, tombeau.

Nom commun Modifier

Cas Singulier Pluriel
Nominatif tumulus tumulī
Vocatif tumule tumulī
Accusatif tumulum tumulōs
Génitif tumulī tumulōrum
Datif tumulō tumulīs
Ablatif tumulō tumulīs

tumulus \Prononciation ?\ masculin

  1. Éminence de terre, tertre.
  2. Tombeau, tumulus.
    • tumulus inanis, Virgile : cénotaphe.

Apparentés étymologiquesModifier

  • tumulo, ensevelir sous un tumulus.

Dérivés dans d’autres languesModifier

RéférencesModifier