à cheval

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

→ voir cheval
(Sens 2) Vient du fait que lorsque l’on monte un cheval, les jambes sont situées de part et d’autre du corps de l’animal.

Locution adjectivale Modifier

Invariable
à cheval
\a ʃə.val\

à cheval \a ʃə.val\

  1. Assis sur un cheval.
    • Ceux des montagnards qui obéirent à l’appel du chef austrasien vinrent au rendez-vous, les uns à pied, les autres à cheval, avec leur armement habituel, […]. — (Augustin Thierry, Récits des temps mérovingiens, 2e récit : Suites du meurtre de Galeswinthe — Guerre civile — Mort de Sighebert (568-575), 1833 - éd. Union Générale d’Édition, 1965)
    • Montez, montez, mon père, dit en insistant le chevalier, il ne sera pas dit qu’un pauvre pécheur comme moi ira à cheval lorsque l’homme de Dieu marchera à pied. — (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • Le Prince les inspecta, comme s’il eût passé une revue, à cheval sur un fringant coursier. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 262 de l’édition de 1921)
    • La moindre scénette érotique (anodine aujourd'hui) fait sensation, telle celle de la starlette Françoise Deldick à demi nue montant à cheval les marches du Carlton. — (Pierre Guénin, La gay révolution: 1920-2006, Cosmo éditions, 2006, p. 112)
    • (Par analogie)L'air maussade, il portait un jean et un tee-shirt orné d'un vélociraptor qui montrait les crocs, à cheval sur un chat géant arborant lui-même un tee-shirt sur lequel était écrit « XPTDR ». — (Chloe Neill, Les Vampires de Chicago, tome 7 : Permis de mordre, traduit de l'anglais (États-Unis) par Sophie Barthélémy, Paris : éditions Milady, 2013)
  2. (Figuré) De part et d’autre. — Note : L’expression est généralement suivie de la préposition entre et parfois de la préposition sur.
    • Cette ville est à cheval entre l’Allemagne et la France.
    • Le lac des Settons est un pôle touristique majeur du Morvan. A cheval sur les communes de Montsauche et de Moux, ce site sait allier divertissements et dépaysement. — (Le Petit Futé Bourgogne 2009, p.322)
    • Couvrant plus de 7.300 ha, il se situe à cheval sur les communes de Tân Công Sính, Phú Duc, Phú Hiêp, Phú Thành B, Phú Tho et le bourg de Tràm Chim du district de Tam Nông. — (Mai Quynh, Tourisme expérientiel au Parc national de Tràm Chim, le courrier.vn, 6 décembre 2020)
  3. Exigeant, pointilleux. — Note : L’expression est toujours suivie d’une des prépositions suivantes sur, là-dessus, et plus familièrement avec et pour.
    • Je suis à cheval sur la propreté.
    • Il ne me reste, de ma famille paternelle, qu'une vieille tante dont je ne t'ai jamais parlé. [...] C'est une chanoinesse fort à cheval sur ses titres de famille, et jalouse à l'excès de ce qu'elle appelle "l'honneur de son nom" : honneur que nous n'entendons pas tout à fait de la même manière. — (Gaston de Raousset-Boulbon, Une Conversion (1855).)
    • Vous dormirez bien, messieurs. Schlafen Sie gut. Je suis très à cheval sur la literie. — (Extrait des dialogues (vers 1 h 15 min) du film La Grande Vadrouille (1966), de Gérard Oury, lorsque Madame Germaine, patronne de l'Hôtel du Globe à Meursault, accueille les officiers allemands.)
    • Les Autrichiens sont très à cheval sur les horaires. — (Adeline Hulin, Autriche, page 21, Petit Futé)

SynonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier




HomophonesModifier

Voir aussiModifier