Ouvrir le menu principal

Sommaire

JaponaisModifier

ÉtymologieModifier

Sinogrammes
(1872) Du 弗素, fusso, lui-même composé de , futsu et de , so (« élément »), créé par Morisaburō Ichikawa dans Rika Nikki (1872)[1]. Le caractère a été utilisé par Udagawa Yōan dans Seimi Kaisō (1837-1847) comme 律阿里涅, furyuorine[2] issu du latin fluorine (inusité aujourd’hui), et par Heijirō Takehara dans Kagaku Nyūmon (1867-1870) comme 律阿𠌃母, furyuoriumu issu du latin fluorium[3].

Nom commun Modifier

Kanji フッ素
Hiragana ふっそ
Katakana フッソ
Transcription fusso
Prononciation ッソ
\ɸɯs˦˨.so̞˨.◌˨\

フッ素 fusso \ɸɯs.so\

  1. (Chimie) Fluor (F).
  2. (Dentisterie) (Par ellipse) Fluorure pour prévenir les caries comme le fluorure de sodium.

Variantes orthographiquesModifier

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

Voir aussiModifier

  • フッ素 sur l’encyclopédie Wikipédia (en japonais)  

RéférencesModifier

  1. Fumiko Kōji, Shōzō Kobayashi, Hiroyuki Hirata, 日本各地の明治中期の理科授業筆記の発見と当時の元素教育
  2. Shizuo Fujiwara, Yūko Okamoto, 舎密開宗における現代化学用語
  3. Jean Girardin, Kagaku Nyūmon, traduit par Heijirō Takehara, 1867-1870 : 弗律阿𠌃母 フリュオリウム