Voir aussi : Aplomb

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De fil à plomb.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
aplomb aplombs
\a.plɔ̃\

aplomb \a.plɔ̃\ masculin

  1. Ligne perpendiculaire au plan de l’horizon indiquée par le fil à plomb.
    • Bien prendre l’aplomb.
  2. (Par extension) Équilibre, stabilité d’un corps solide résultant de l’utilisation du fil à plomb.
    • Ce mur tient bien son aplomb, a perdu son aplomb. - Cette muraille, toute vieille qu’elle est, a bien gardé son aplomb, a conservé son aplomb.
    • Les fauteuils étaient renversés comme après une bagarre, les tables n’étaient plus sous l’aplomb de la suspension, le pupitre à musique était cassé. […]
      Tout de suite, la nonne tirait la table à son aplomb, relevait les chaises, plaçait les fauteuils, ramassait les morceaux de musique.
      — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, pages 194-195)
  3. (Par extension) (Dessin) Juste pondération des figures.
    • Ses figures manquent d’aplomb. - Cet artiste pèche par les aplombs.
  4. (Par analogie) (Hippologie) Équilibre des parties du corps.
    • Les aplombs d’un cheval.
  5. (Musique) Précision de la rectitude de la mesure.
  6. (Figuré) Certaine assurance dans la manière de se présenter, de parler, d’agir.
    • Et bien! monsieur, lui dit cet homme, qui avait gardé son sang-froid et son aplomb, au milieu des folies de la soirée, vous avez vu nos indépendans; qu'en pensez-vous? — (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T. 2,4, 1833)
    • C'était un gros garçon, artiste peintre au moins médiocre, à vue très-courte, moralement s'entend, qui ne doutait de rien et parlait de tout avec un aplomb imperturbable. Il prétendait avoir une grande instruction; mais il est à croire qu'il l'avait reçue sous le sceau de la confession, car il ne révélait jamais rien. Emile Mathieu, L'esprit de famille, Paris : Librairie Hachette & Cie, 1863, page 114
    • – Eh bien, et moi, est-ce que je ne suis pas là ?
      L’autre eut l’aplomb de lui répondre :
      – Que voulez-vous ! On est toujours mieux auprès de ses enfants.
      — (Charles-Louis Philippe, Dans la petite ville, 1910, réédition Plein Chant, page 134)

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

aplomb \ə.ˈplɒm\ ou \ə.ˈplʌm\

  1. Aplomb.

PrononciationModifier

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

aplomb \Prononciation ?\

  1. Aplomb.

SynonymesModifier

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 41,0 % des Flamands,
  • 51,9 % des Néerlandais.


PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]