blanc d’œuf

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) De œuf et blanc, car il s’agit de la partie blanche de l’œuf après cuisson par opposition au jaune d’œuf.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
blanc d’œuf blancs d’œuf
blancs d’œufs
\blɑ̃.d‿œf\

blanc d’œuf \blɑ̃ d‿œf\ masculin

  1. Partie de l’œuf, composée essentiellement d’une albumine, l’ovalbumine, qui protège le zygote (le jaune d’œuf).
    • Les protéines du blanc d’œuf sont réputées pour leurs propriétés foisonnantes (ovalbumine) et stabilisantes de mousse (ovomucine, globuline et lysozyme). — (Nathalie Nathier-Dufour, Les œufs et les ovoproduits, Éditions Educagri, 2005, p. 39)
    • Là, ils dégainent le sirop de Bissap, un classique africain à base de feuilles d’hibiscus, associé à de l’eau de fleur d’oranger, et shaké avec un blanc d’œuf — (Laurent Jézéquel, Sans alcool, la fête est plus folle ? A Paris, les barmen célèbrent le “spirit free” !, telerama.fr, 17 janvier 2019)

NotesModifier

Cette expression s’élide en blanc.
  • Montez les blancs en neige.

HyponymesModifier

MéronymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier