Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) De denuntier ou denoncier, du latin denuntiare.

Verbe Modifier

dénoncer \de.nɔ̃.se\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Notifier par voie officielle ou judiciaire.
    • Dénoncer la guerre.
    • Dénoncer une opposition, une saisie.
  2. Annoncer la fin d’un accord, d’un contrat.
    • Dénoncer la fin de l’armistice, ou, (Par ellipse) dénoncer l’armistice.
    • Dénoncer un traité.
  3. Signaler comme coupable.
    • Dénoncer quelqu’un au magistrat.
    • Pressé par le juge d’instruction, l’accusé dénonça ses complices.
    • Les coopératives ont été longtemps dénoncées comme n’ayant aucune utilité pour les ouvriers ; depuis qu’elles prospèrent, plus d’un politicien fait les yeux doux à leur caisse […] — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, chap. V, La Grève générale politique, 1908, p. 208)
  4. (Par extension) Signaler, publiquement ou non, les pratiques malhonnêtes, immorales ou illégitimes d’une personne physique ou morale.
    • La loi oblige dans certains cas à dénoncer le crime.
    • Dénoncer un livre, une proposition comme hérétique.
    • Pour mon compte, je n'ai pas manqué une occasion de dénoncer au bon sens public ces escroqueurs de renommée. — (Anatole Claveau, Les snobs, dans Sermons laïques, Paris : Paul Ollendorff, 1898, 3e éd., p. 37)
    • Nous voici devisant avec des Montalbanais de toutes sortes, gens fins et subtils, très avertis du fléau dont nous recherchons les causes, le dénonçant, le déplorant même, le vitupérant, le décrivant, l’analysant, l’exécrant, l’accablant d’imprécations, mais s’en tenant là […] — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Harland, qui a fort bien connu Vavilov, condamne sans réserves les théories mitchouriniennes, taxe Lyssenko de charlatan et dénonce les odieuses manœuvres qui ont abouti à la révocation des principales figures de la génétique soviétique. — (Joël Kotek et Dan Kotek, L’Affaire Lyssenko, Éditions Complexe, 1986, p. 196)
    • Le groupe se doit d’être vigilant et de dénoncer sans réserve la supercherie, le charlatanisme et la malhonnêteté dont font preuves ceux dont le but est d’attirer des sympathisants. — (Claude Mac Duff, Survol des croyances et « religions » extraterrestres, dans Le Québec sceptique, n° 18, mai 1991)
    • Après avoir dénoncé cette affaire sur un blog [sic], ils ont toutefois été contactés par l’agence, qui se dit prête à annuler le contrat et à rembourser le premier versement de 2 300 €. — (Yann Huet, Édern : le site Internet gratuit leur revient cher, dans Ouest-France, édition de Quimper (Finistère), 21 janvier 2010)
    • Jésus dénonce l'agressivité. — (Éric-Emmanuel Schmitt, L'Homme qui voyait à travers les visages, 2016, ch. 16)
  5. (Figuré) Indiquer par des indices.
    • Le face aride de l’île et les nombreux cratères éteints en dénonçaient la formation géologique récente […] — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil ; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier