Voir aussi : -eer, Eer

BretonModifier

Forme de verbe Modifier

eer \Prononciation ?\

  1. Impersonnel du présent de l’indicatif du verbe mont.
    • Pa’z eer dre zouster d’al loened ... — (Jules Gros, Le trésor du breton parlé - Deuxième partie - Dictionnaire breton-français des expressions figurées, 1ère ed. 1970, p. 365)
      Quand on mène (traite) les animaux par la douceur (avec douceur) ...

Variantes dialectalesModifier

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

eer \Prononciation ?\ féminin/masculin (Indénombrable)

  1. Honneur.
    • in ere hersteld worden
      être remis à l’honneur, reprendre ses lettres de noblesse
    • in eer en geweten
      en son âme et conscience
    • de eer aan zichzelf houden
      sauver la face

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

SynonymesModifier

Adverbe Modifier

eer \Prononciation ?\

  1. Plus tôt, avant.
    • hoe eerder hoe beter
      le plus tôt sera le mieux
  2. Plutôt.
    • hij is eerder arm dan rijk
      il est plutôt pauvre que riche

SynonymesModifier

Conjonction Modifier

eer \Prononciation ?\

  1. Avant, avant que.

SynonymesModifier

Forme de verbe Modifier

eer \Prononciation ?\

  1. Première personne du singulier du présent de eren.

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 98,3 % des Flamands,
  • 99,3 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]