Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin frequentare ; apparenté à fréquent.

Verbe Modifier

fréquenter transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Aller fréquemment dans un lieu.
    • Les environs de la rivière étaient peu fréquentés par les animaux à fourrure, mais les oiseaux y abondaient. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • L'homme était exquis. Il bibelotait. Il fréquentait la salle Drouot, y achetait du mobilier, de la peinture, des livres rares. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Je suis entré ce soir au café « Sturm ». Les Berlinois de la Société ne fréquentent jamais ce dancing vulgaire où la jeunesse brune et les « sous-offs » de la garnison fraternisent. — (Xavier de Hauteclocque, La tragédie brune, Nouvelle Revue Critique, 1934, p.77)
    • Gui, se détournant à peine, entrevit les sourires de Berry et de Bourgogne, la lippe dubitative d'Orléans - qu'on n'avait guère vu car la rumeur courait qu'il fréquentait les bordeaux de la ville -, les lèvres pincées d'Olivier de Clisson. — (Pierre Naudin, Les fureurs de l'été, éd. Aubéron, 1999, p. 328)
    • (Absolument) Dans ce parages, les honnêtes gens fréquentent peu. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  2. Hanter, avoir un commerce habituel, des relations suivies, voir souvent.
    • Qu'est-ce qu'elle faisait de mal, la pauvre bougresse, pour qu'on la… Vingt dieux ! ça doit venir d'un des clochards qu'elle fréquentait. Ou d'un des hommes-sandwiches… Pourtant, y avait pas de raison qu'ils la tuent. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Fréquenter avec les hérétiques.
    • Il lui est défendu de fréquenter avec ces gens-là.
    • Il fréquente chez un tel, dans la maison d’un tel.
    • C’était l’époque des cafés littéraires. Mais Verlaine n’y fréquentait déjà plus et Moréas venait de mourir, ainsi que Charles Louis Philippe, qui m’avait écrit, en province, de l’aller voir, quai de Bourbon. — (Francis Carco raconté par lui-même, Éditions Sansot, Paris, 2e édition, 1921p. 9)
    • Vous avez donné à entendre à certains – et c’est l’opinion courante dans le monde où vous fréquentez – que Rodrigues n’est qu’un nom d’emprunt, que vous pourriez prétendre à un nom beaucoup plus ronflant. — (Georges Simenon, M. Rodrigues in Les 13 Coupables, Arthème Fayard, 1932)
    • À l’école ? Tu y es donc allé ? Cachottier !
      – J’y fréquentais encore plus assidûment que le meilleur élève, dit modestement Justin.
      — (Léonce Bourliaguet, Les aventures du petit rat Justin, Société universitaire d’Éditions et de Librairie, 1935, page 16.)
  3. (Familier) (Vieilli ou régional) Avoir des relations sentimentales ou amoureuses.
    • Il commence à fréquenter les filles, c’est de son âge.
    • (Absolument) Il commence à fréquenter, c’est de son âge.

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier