Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Ancien cas sujet de garçon.

Nom commun Modifier

Singulier et pluriel
gars
\ga\

gars \ɡa\ masculin (pour une femme on dit : garce) singulier et pluriel identiques

  1. (Familier) Garçon.
    • D’un coup d’œil scrutateur, le père l’examinait et le gars, craignant d’être fouillé, commençait à n’en pas mener large. — (Louis Pergaud, L’Argument décisif, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • […] et, fort beau gars encore, malgré sa corpulence, présentait dans l’ensemble l’allure d’un écuyer de cirque. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • C’est un type. Mais que j’te prévienne, pas fortiche du tout, ni mariole. Un gars quoi ! Un bon gars. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Tu as pourtant l’air d’un gars costaud, un gars à qui on ne la fait pas, avec ton blouson, tes santiags et ta banane. Un vrai rocker… — (Didier Kiefer, Le Cri du baby-foot au fond du sous-marin, Éditions Publibook, 2010, p. 74)
  2. (Familier), (au pluriel) Individus quelconques, de sexe masculin ou féminin.
    • Un vieillard aux cheveux gris, le gardien de nuit, entonna une vieille chanson qu’aimaient chanter, avant la révolution, les gars de l’usine française, à Tsaritsyne. — (Vassili Grossman, Vie et destin, traduction de Alexis Berelowitch, L’Âge d’Homme, 1995)

SynonymesModifier

→ voir homme

DérivésModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Ancien françaisModifier

Forme de nom commun Modifier

Cas Singulier Pluriel
Cas sujet gars garçon
Cas régime garçon garçons

gars \ɡars\ masculin

  1. Sujet singulier de garçon.