Étymologie

modifier
Dénominal de moisson.

moissonner \mwa.sɔ.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

 
Un agriculteur moissonne son colza (1).
  1. (Agriculture) Faucher et récolter les blés et autres céréales.
    • Les paysans qui moissonnaient se retrouvaient le dimanche transformés en acteurs pour des familles pique-niquantes, étonnées du spectacle. — (Michel Bussi, Gravé dans le sable, Presses de la Cité, 2014, chapitre 46)
  2. (Sens figuré) Recevoir, récolter.
  3. (Sens figuré) Faucher, détruire, faire périr.
    • Combien de personnes, dans l’espèce humaine, ne voit-on pas moissonnées avant l’âge par le manque d’exercice fonctionnel ! — (Jean Déhès, Essai sur l’amélioration des races chevalines de la France, École impériale vétérinaire de Toulouse, thèse de médecine vétérinaire, 1868)
    • Les épidémies ont moissonné une grande partie de la population.
    • Une vie qui s’annonçait si belle a été moissonnée dans sa fleur.
  4. (Sciences de l’information et de la communication) Recueillir des informations à partir d’une recherche méthodique.
    • […] ainsi qu’une loi sur l’information technique japonaise pour entraîner le pays entier à moissonner cette information. — (Collectif, Problèmes économiques : sélection de textes française et étrangers, 1988, numéros 2056 à 2081, page 28 → lire en ligne)

Dérivés

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Références

modifier