Voir aussi : neu-neu

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Sans doute redoublement hypocoristique de nœud (dans le sens de « imbécile » → voir tête de nœud), avec influence de Fête à Neuneu, où Neu vient de la ville de Neuilly.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin neuneu
\nø.nø\

neuneus
\nø.nø\
Féminin neuneue
\nø.nø\
neuneues
\nø.nø\

neuneu \nø.nø\ (orthographe rectifiée de 1990)

  1. Niais et peu dégourdi (personnes) ; inepte, qui témoigne d’un manque d’intelligence (abstractions). L’accord n’est pas toujours marqué.
    • « Elle se trouve lourde d’appeler David à cette heure-ci, voix tremblotante et arguments neuneu ». — (Antoine Dole, Je reviens de mourir, Sarbacane, 2007, page 92)

NotesModifier

Seule une minorité de noms français en -eu ont leur pluriel en -eus au lieu de -eux : beu, bisteu, bleu, émeu, enfeu, eu, lieu (dans le sens du poisson), neuneu, pneu, rebeu.

Variantes orthographiquesModifier

DérivésModifier

SynonymesModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
neuneu neuneus
\nø.nø\

neuneu \nø.nø\ masculin (pour une femme on dit : neuneue) (orthographe rectifiée de 1990)

  1. Personne niaise et peu dégourdie.
    • Il fallait l’avouer, les connards de prolos, les neuneus de cassos, il y avait des jours où j’en avais plein le dos ! — (Frédéric Jacob, Vers un Eden…, TheBookEdition, 2011,)

Variantes orthographiquesModifier