Voir aussi : radín

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1885) Adjectif d’origine obscure [1] → voir rade et radiner ;
  1. Peut-être une extension du sens de radin (« gousset ») attesté au sens de « tiroir à argent » en 1844, de rade, radeau (« tiroir de comptoir ») attesté en 1836 — (Vidocq, Les Voleurs, 1837, t. 2, p. 45), également « comptoir » ;
  2. Certains le rattachent au français populaire radin, radon (« gratin ») → voir rat, ratisser et raton.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin radin
\ʁa.dɛ̃\
radins
\ʁa.dɛ̃\
Féminin radine
\ʁa.din\
radines
\ʁa.din\

radin \ʁa.dɛ̃\ masculin

  1. (Familier) Qui est avare, pingre.
    • Thierry. — Elle joue gros jeu ? Alice. — Oh ! un affreux petit jeu, radin, râleux, comme si elle avait devant elle l'argent de son terme... — (Tristan Bernard, Un perdreau de l'année, 1926, (première édition : 1910))
    • Écrit à Champion au sujet du Manuscrit-Autographe. Ça ne servira à rien. Il est « radin » mais ça l'embêtera. — (Jehan Rictus, Journal quotidien, cahier 135, p. 176, 11 juin 1928)
    • Soyez radin. La prodigalité attire de nombreux amis sur le court terme mais, plus tard, personne ne vous en remerciera jamais. — (Tim Philipps, Machiavel - leçons de réalisme pour devenir un fin stratège, 2009, p.133)
    • Devenez radin ! Les petits ruisseaux font les grandes rivières « Être économe c'est très bien, surtout si vos parents l'ont été pour vous ! » disait Winston Churchill. — (Geoffroy Delabarriere, Plus riche à coup sûr !: Les techniques qui ont fait leurs preuves , 2009, p.19)

SynonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
radin radins
\ʁa.dɛ̃\

radin \ʁa.dɛ̃\ masculin

  1. (Familier) Personne radine.
    • Oui, les radins modernes sont devenus des gens qui savent gérer leur argent et profiter des bonnes occasions. — (Alain Rey, Les radins savent gérer leur argent, dans 60 millions de consommateurs, hors-série n°151, oct.-nov. 2010)
  2. (Archaïsme) Argent monnayé, et par extension, argent du comptoir.
  3. (Archaïsme) (Par extension) (Argot des voleurs) Gousset de montre ou de gilet.
  4. (Archaïsme) (Par extension) Tiroir-caisse.
    • […] et que c'est généralement l'argent du comptoir qui est volé, ce vol se nomme indifféremment : vol au radin ou vol au pégriot. Radin désigne le tiroir qui renferme l'argent. — (Charles Virmaitre, Paris-escarpe: réponse à M. Macé, 1887)

SynonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

Argent monnayé

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • radin sur l’encyclopédie Wikipédia  
  • radin sur le Dico des Ados 

RéférencesModifier