FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Mot dérivé de rouler avec le suffixe -is.

Nom commun Modifier

Invariable
roulis
\ʁu.li\
 
Dessin d'un avion avec ses axes (roulis, tangage, lacet) (2)

roulis \ʁu.li\ masculin

  1. (Marine) Balancement d’un navire qui roule, qui penche alternativement de droite à gauche et de gauche à droite.
    • […] il aurait subi l'action de la houle; des mouvements de tangage et de roulis l'auraient secoué avec ceux qui flottaient à sa surface, comme des passagers à bord d'un navire battu par la mer. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • À chaque coup de roulis ou de tangage le hurlement continu du vent s'amplifiait d'un sifflement sinistre. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • (Figuré)Ce n'était plus de l'équitation mais du transport. On leur éduquait des haquenées qui allaient l’amble dans un curieux roulis dont on se demande aujourd'hui comment ces braves dames n'avaient pas, au bout d'une demi-heure, les plus affreux maux de mer. — (Jean La Varende, Le Cheval Roi, Éditions Actes Sud Nature, 2009)
  2. (Aéronautique) (Marine) Mouvement de rotation sur l’axe de la longueur.
    • Il rayonnait, il bombait la poitrine en se dandinant avec le roulis des marins. — (Émile Zola, Au Bonheur des Dames, 1883)
    • Le ciel demeurait beau, mais le vent fraîchissait et le roulis de l’aéronat s’accentuait. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 179 de l’éd. de 1921)
    • L'air immobile a pris l'avion comme une gangue. Nul tangage, nul roulis et, de si haut, nul déplacement de paysage. — (Antoine de Saint-Exupéry, Courrier Sud, 3e partie, VI, 1929)
    • L'appareil ballottait comme un ivrogne dans l'air froid, oscillant dans un vent de travers. […]. Leurs intestins yoyotaient de bas en haut sous l'effet du tangage et du roulis. — (Dan Abnett, Zone de guerre, traduit de l'anglais (Royaume-Uni) par Julien Drouet, éd. Eclipse/Panini Books, 2013, chap. 12)
  3. (Figuré) Balancement des hanches alternativement de gauche à droite et réciproquement.
    • La ligne souple du corps ondulait à chaque pas, et s'animait du balancement des seins libres, ou du roulis des belles hanches, sur qui la taille pliait. — (Pierre Louÿs, Aphrodite, Mercure de France, Paris, 1896)
  4. (Natation) Balancement du haut du corps (voire du corps tout entier) lors des nages alternatives (crawl, dos crawlé).

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

  • roulis sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier