Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1484) Du normand houle (« trou, cavité dans les rochers en bord de mer, creux où se cache les poissons »)(variante houole, hole, hul) issu du vieux norrois hol (« cavité »)[1]

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
houle houles
(h aspiré)\ul\

houle (h aspiré)\ul\ féminin

  1. (Marine) Mouvement d’ondulation que la mer conserve après une tempête, mais qui l’agite sans bruit et sans former d’écume.
    • La houle est proprement le creux, la vallée large et quelquefois profonde qui existe entre les crêtes de deux lames que le calme n’a pas encore aplanies. — (Chateaubriand, « Une grosse houle venait du couchant », Génie du christianisme, 1802)
    • Un peu de houle agitait le Firecrest sur son ancre, et mes visiteurs furent heureux de regagner la terre ferme. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
  2. (Par extension) Grosses ondes ou vagues formées par la houle.
    • Les dernières houles de la mer tombaient peu à peu. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Il fallait le voir, debout à la barre, sa figure sombre frappée par les embruns, enlever sa chaloupe qui se cabrait sur la houle. — (Octave Mirbeau, Les eaux muettes)
    • La houle s’avance, s’enfle, roule, monte, secoue ses crinières d’écume tordue, crève en bouillonnement et retombe écrasée, émiettée, sur les galets, avec un formidable cri de colère. — (Octave Mirbeau, Le Calvaire, 1886, IX)
  3. (Figuré) Mouvement ondulant ou ondoyant.
    • Ce petit éclair blanc passait devant ses yeux comme pour le narguer, puis disparaissait au milieu de cette houle d’uniformes, de blouses, de haillons. — (Alphonse Daudet, Les petits pâtés, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 142.)
    • La musique […] emplit tout d’une caresse nostalgique. Ici sur un tressautement appliqué de java, là, sur la houle passionnée et la lente possession de danses moins animales. — (Francis Carco, L’Amour vénal, Éditions Albin Michel, Paris, 1927, page 16 & 17)

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   houle figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : bateau.

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe houler
Indicatif Présent je houle
il/elle/on houle
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je houle
qu’il/elle/on houle
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
houle

houle \ul\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de houler.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de houler.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de houler.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de houler.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de houler.

Voir aussiModifier

  • houle sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

  • « houle », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971-1994 → consulter cet ouvrage