FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XVIIIe siècle) De l’allemand was ist das (« qu’est-ce que c'est ? »), question exprimée via une sorte de guichet, par des Allemands à leurs visiteurs français avant de leur ouvrir la porte.
La première forme connue de cet emprunt est « wass-ist-dass » (1776), d’après Le Robert, Dictionnaire historique de la langue française, 1992. La première apparition du mot « vasistas » dans un dictionnaire remonte à la 5e édition en 1798 du Dictionnaire de l'Académie française.

Nom commun Modifier

Invariable
vasistas
\va.zis.tas\

vasistas \va.zis.tas\ masculin

  1. (Menuiserie) Ouverture aménagée dans une fenêtre ou dans une porte, à hauteur d’yeux.
    • Jim manœuvra le cordon d’un vasistas, mais l’ouverture donnait sur la loge de Gaby Million où la vedette avait laissé ses chiens. Les bêtes se mirent à aboyer. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
  2. (Architecture, Menuiserie) Petit châssis à un vantail vitré, pratiqué dans la partie haute d’un mur, pour donner de l’air ou de la lumière.
  3. (Architecture, Menuiserie) (Courant) Fenêtre de toit en pente (tabatière).
    • Sengle n'avait jamais pu rouvrir les yeux avant le froid des premières heures matinales, chu du vasistas de sa haute fenêtre. — (Alfred Jarry, Les Jours et les Nuits)
    • Ce dernier, bien que spécialisé dans le travail manuel, avait gambergé très vite sachant qu’Alvaro ne plaisantait jamais quand il sortait son soufflant, et qu’un macchabée, même coincé dans un vasistas, ça ne cause plus bezef… — (Jean-Luc Blanchet, Marée blanche en Atlantique, Geste éditions, 2010, chapitre 7)
  4. (Argot) pluriel Yeux.
    • L’interpellé déglutit, reglutit, désestomaque et finit par bredouiller en me plantant un regard de 240 volts dans les vasistas : — Mais naturellement… — (San-Antonio, Baise-ball à La Baule)
    • On virgule une fusée éclairante pour informer les Kuwiens de notre présence, bien les alerter, écarquiller à fond les châsses, qu'ils se bloquent les vasistas, les brave noir-pioches, n'en ratent pas une miette. — (San-Antonio, Béru-Béru, Éditions Fleuve noir, 1970, III, 1)

SynonymesModifier

Ouverture dans une fenêtre ou porte à hauteur d’yeux
Châssis de toit
Yeux

→ voir oeil

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

Vantail dans la partie haute d’un mur ou d’une porte : claire-voie, imposte

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • vasistas sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

AlémaniqueModifier

ÉtymologieModifier

De l’allemand was ist das ( « qu’est-ce que c'est ? » ).

Interjection Modifier

vasistas

  1. Qu’est-ce que c’est.