Voir aussi : yeye, yeyé, yé-yé

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Sans doute une francisation de l’anglais yeah! yeah! qui permettait de relancer le rythme et de masquer les mots manquants à des jeunes chanteurs qui ne maîtrisaient pas toujours la langue de leurs idoles outre-Manche ou outre-Atlantique.
Ce terme aurait été popularisé par le sociologue Edgar Morin.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
yéyé yéyés
\je.je\

yéyé \je.je\ masculin

  1. (Musique) (Au singulier) Appellation propre à décrire la chanson populaire française de 1959 à 1968. Cette expression désigne les chansons puis les chanteurs eux-mêmes, puis enfin un phénomène de mode.
    • Mais j’y mets une condition: je ne veux pas voir chez vous ce gaffeur, ce yéyé, ce… ce… vous savez qui je veux dire… — (André Franquin, Gaston 6 — Des gaffes et des dégâts, éditions J.Dupuis & Fils, 1974, page 46)
  2. (Argot) Chaussure. Oh, les beaux yéyés ! Référence nécessaire

Variantes orthographiquesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin yéyé
\je.je\

yéyés
\je.je\
Féminin yéyée
\je.je\
yéyées
\je.je\

yéyé

  1. Relatif à ce phénomène de mode.
    • Nous dansions sur les chansons yéyé et sur les slows langoureux avec les premiers tourne-disques à pile, une vraie révolution pour l'époque, de la musique sans électricité. Quel progrès ! — (François Coïs, Tchoi : L'homme aux Doigts de Fée, Lulu.com, 2009, p. 77)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

Voir aussiModifier

  • yéyé sur l’encyclopédie Wikipédia  

ItalienModifier

 

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Invariable
yéyé

yéyé \Prononciation ?\ féminin

  1. (Musique) Yéyé.

Voir aussiModifier

  • yéyé sur l’encyclopédie Wikipédia (en italien)