Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’ancien français chançun[1], du latin cantionem, accusatif de cantio.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
chanson chansons
\ʃɑ̃.sɔ̃\

chanson \ʃɑ̃.sɔ̃\ féminin

  1. (Musique) Texte mis en musique, divisé en strophes ou couplets, avec ou sans refrain.
    • Lui-même, à son dernier congé, en plaisantait devant moi, d’être un gradé de la marine qui, comme le petit navire de la chanson, n’avait ja-ja-jamais navigué. — (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, p.151)
    • Les paroles d'une chanson. — Noter, composer une chanson.
    • On a fait des chansons sur lui. Il met tout en chanson.
  2. Ce texte chanté. — Note : Ce mot implique, par rapport à chant, un côté frivole et léger.
    • Ce qu’elle chantait – ah ! la fatale et maudite chanson ! –, c’était une vieille romance larmoyante et tendre, pareille à celles que les aveugles nasillent dans les rues. — (Octave Mirbeau, Contes cruels : La Chanson de Carmen (1882))
    • Une blonde qui possédait des nichons et une nuque inoubliables a cru bon de venir rompre le silence de l’écran par une chanson où il était question de sa solitude. — (Louis-Ferdinand Céline [Louis Ferdinand Destouches], Voyage au bout de la nuit, Denoël et Steele, Paris, 1932, éd. 1942, p. 159)
    • Les ivrognes, maintenant accoudés au comptoir, braillaient une chanson dont ils n’avaient retenu que quelques paroles. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Et, pour égayer le voyage, les chansons bientôt fusèrent d’elles-mêmes. Les notes joyeuses retentissaient au loin sur la terre nue […]. — (Out-el-Kouloub, Zariffa, dans « Trois contes de l’Amour et de la Mort », 1940)
    • Car la chanson a été importante dans le dispositif d'une subversion politique qui, tout compte fait, a peut-être plus avancé par le 45 tours que par le tract, par le mange-disques que par le cocktail Molotov. — (Bertrand Dicale, « Subversion », dans le Dictionnaire amoureux de la chanson française, Éditions Plon, 2016)
  3. (Par extension) Ce texte et sa partition imprimés.
    • « On la vend deux sous, paroles et musique ! » clamait la bonisseuse, tendant sa chanson à la ronde. — (Roland Dorgelès, Au beau temps de la Butte, 1949)
  4. Chanson de geste, poème épique du Moyen Âge.
    • La chanson de Roland.
  5. (Figuré) (Familier) Propos futiles, sornettes, discours ou raison frivole.
    • Tout ce qu’il vous dit là est une chanson. Il nous conte des chansons. Je ne me paie pas de chansons.
    • Chansons, chansons ! Je ne vous écoute point. Chansons que tout cela !

DérivésModifier

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

HyponymesModifier

SynonymesModifier

TraductionsModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • chanson sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

Créole haïtienModifier

 

ÉtymologieModifier

Du français chanson, du latin cantionem, accusatif de cantio.

Nom commun Modifier

chanson

  1. Chanson.

SynonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Du français chanson.

Nom commun Modifier

Nombre Singulier Pluriel
Nom chanson chansons
Diminutif chansonnetje chansonnetjes

chanson neutre

  1. Chanson.

SynonymesModifier

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 85,8 % des Flamands,
  • 85,1 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

La prononciation varie selon la familiarité avec la langue française.

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]