FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom 1) Ellipse de jeu d’échecs.

Nom commun Modifier

Invariable
échecs
\e.ʃɛk\
 
Position initiale aux échecs.

échecs \e.ʃɛk\ masculin au pluriel uniquement

  1. Jeu de stratégie millénaire opposant deux joueurs qui disposent chacun de seize pièces pour paralyser le roi adverse.
    • Plus loin ce sont les jeux tranquilles : échecs, dames et quantité de jeux d’adresse ou de patience, dont certains que je ne connaissait pas, extrêmement ingénieux ; […]. — (André Gide, Retour de l’U.R.S.S., 1936)
    • Certains jouent aux échecs. D’autres les collectionnent. — (Michel Beaudry, Félin de pandémie, Le Journal de Montréal, 8 mai 2021)

SynonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

MéronymesModifier

TraductionsModifier

→ voir jeu d’échecs

Forme de nom commun Modifier

Singulier Pluriel
échec échecs
\e.ʃɛk\

échecs \e.ʃɛk\ masculin

  1. Pluriel de échec.
    • Afin de démonopoliser, de désexpertiser le droit, l’enseignement doit être donné par les éducateurs réguliers et non pas par des policiers ou des juristes comme l’on tend à le pratiquer car, en premier lieu ceux-ci ne possèdent aucune formation pédagogique et d’autre part l’entraînement du policier est basé avant tout sur la répression : les échecs répétés dans la mise en application de l’enseignement juridique par les policiers sont dus avant tout au besoin inné d’inquisition de la personnalité policière. — (Le progrès en questions, actes du IXe colloque de l’A.I.S.L.F., Sociologie du progrès, Menton, 12-17 mai 1975, volume 2, page 129)

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • échecs sur l’encyclopédie Wikipédia