Voir aussi : Pion, pión, píon, píòŋ

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom 1) (XVe siècle)[1] Du latin pedo, pedonis (« fantassin »), apparenté à peón en espagnol, pedone en italien, peão en portugais, pawn en anglais. Littré[2], s’appuyant sur le fait que l’ancien français poon a pour variante paon et que le mot se disait peonet, paonet suppose que l’étymon du mot est paon, « à cause que le pion avait la figure de cet oiseau » mais rien dans l’iconographie des plus anciennes pièces du jeu ne soutient cette hypothèse, pas plus que les noms arabe et persan de cette pièce (le jeu & son vocabulaire nous viennent de l’Orient), voir le persan پیاده, piyade (« piéton, pion ») qui partage le même étymon indo-européen commun que le latin pedo et qui s’est confondu avec celui-ci lorsque le mot a été emprunté au Moyen-Âge.
(Nom 2) (XVe siècle)[1] Du latin pedo, pedonis (« fantassin »). Le sens argotique scolaire est attesté en 1833 (voir citation).
(Nom 3) (1959)[1] De l’anglais pion[1], équivalent du dérivé de pi, avec le suffixe -on (« π »).

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
pion pions
\pjɔ̃\
 
Des pions aux échecs (1).
 
Pions sur l’encolure d’un cheval (3).
 
Les pions de positionnement (vert et bleu) permettant de positionner les deux parties du corps de la pompe l'une par rapport à l'autre (4).

pion \pjɔ̃\ masculin

  1. (Échecs) Pièce du jeu d’échecs placée initialement sur la seconde rangée de l’échiquier dans chaque camp.
    • Les batailles ne pouvaient donc plus être assimilées à des jeux d’échec dans lesquels l’homme est comparable à un pion ; elles devenaient des accumulations d’exploits héroïques. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, chapitre VII, La morale des producteurs, 1908, page 349)
  2. (Jeux) Pièce de certains autres jeux, tels que les dames, othello, backgammon, etc…
    • Aller à dame, se dit d'un pion qui prend la valeur de la dame lorsqu'on le mène jusqu'à la dernière ligne de l'adversaire. — ([2])
  3. (Équitation) Petite tresse faite sur l’encolure d’un cheval avec les crins de sa crinière.
  4. (Mécanique) Petite pièce cylindrique se positionnant dans un trou et servant de référence. Voir aussi simbleau, centreur, locating.
    • Pion de centrage, pion de positionnement.

DérivésModifier

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
Masculin pion
\pjɔ̃\
pions
\pjɔ̃\
Féminin pionne
\pjɔn\
pionnes
\pjɔn\

pion \pjɔ̃\ masculin (pour une femme, on dit : pionne)

  1. (Militaire) Fantassin, domestique à pied.
    • Deux chameaux, et leurs conducteurs, pour porter ses provisions et ses bagages ; deux pions, ou coureurs, pour l’annoncer. — (Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre, La Chaumière indienne, 1791)
  2. Personne qui fait office de pion dans une stratégie globale.
    • Il n’a promu que des anciens de son école, il avance ses pions pour noyauter la direction.
  3. (Péjoratif) Quelqu’un qui n’a pas vraiment d’importance dans une organisation quelconque.
    • Le professeur a été nommé à l’autre bout du pays, il a l’impression de n’être qu'un pion.
    • Tu te prends pour qui, le pion? — (David Goudreault, La bête et sa cage (2016), in La bête intégrale, Stanké, 2018, page 379)
  4. (Argot scolaire) Surveillant d’établissement scolaire, dans le langage des écoliers.
    • Cet élève, au bout d’une demi-heure d’étude ne comprenant pas son devoir, avait fait passer des billets pour le savoir. Le pion l’ayant découvert lui dit des sottises selon son ordinaire. — (Charles Baudelaire, Lettre à son frère, lettre du 25 mars 1833)
    • Entré comme pion à vingt ans dans une institution quelconque, afin de pouvoir pousser ses études jusqu'à la licence ès lettres d'abord, et jusqu'au doctorat ensuite, il s'était trouvé engrené de telle sorte dans cette vie sinistre qu'il était resté pion toute sa vie. — (Guy de Maupassant, La Question du Latin, dans Le Gaulois du 2 septembre 1886)
    • Le collège, sans transition, avait été continué par le bureau, et les pions, devant qui il tremblait autrefois, étaient aujourd’hui remplacés par les chefs qu’il redoutait effroyablement. — (Guy de Maupassant, En famille, dans La maison Tellier, 1891, collection Le Livre de Poche, page 128.)
    • Dans les milieux bourgeois, l’enfant vit jusqu’à sept ans avec ses bonnes, jusqu’à seize avec ses pions, et ensuite, avec… qui vous savez. — (Pierre Louÿs, Liberté pour l’amour et pour le mariage, 1900, dans Archipel, 1932)
    • Les surveillantes ne réussissaient pas à nous faire tenir tranquilles. Nous passions les heures de battement […] dans […] « la salle d'étude des cours ». Nous bavardions, nous ricanions, nous provoquions la pionne chargée d'y faire régner l'ordre. — (Simone de Beauvoir, Mémoires d’une jeune fille, 1958)

DérivésModifier

TraductionsModifier

Nom commun 3Modifier

Singulier Pluriel
pion pions
\pjɔ̃\

pion \pjɔ̃\ masculin

  1. (Physique) Particule du type méson.
    • Un pion a 273 fois la masse de l’électron.
    • Pourquoi de si grosses machines pour déceler de si petites particules, aux noms pour moi enchanteurs — électrons, muons, neutrinos, quarks, fermions, pions, bosons, hypérons ou kaons ? — (Étienne Klein, En cherchant Majorana, Gallimard, 2013, page 26)

SynonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin pion
\pjɔ̃\
pions
\pjɔ̃\
Féminin pionne
\pjɔn\
pionnes
\pjɔn\

pion \pjɔ̃\ masculin

  1. Relatif à Lavoine, commune située dans le département de l’Allier.

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

Pièces des échecs en français
           
roi dame
reine
fou cavalier tour pion
  • pion sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

Nom commun Modifier

pion \Prononciation ?\ masculin

  1. Variante de peon.

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

(1951)[1] Dérivé de pi (« π »), avec le suffixe -on[1].

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
pion
\ˈpaɪ.ɑn\
pions
\ˈpaɪ.ɑnz\

pion \ˈpaɪ.ɑn\

  1. (Physique) Pion.

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • pion sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais)  

RéférencesModifier

  1. a et b (en) Douglas Harper, Online Etymology Dictionary, 2001–2020 → consulter cet ouvrage

EspagnolModifier

ÉtymologieModifier

(Piailleur) Dérivé de piar, avec le suffixe -ón[1].
(Pion) De l’anglais pion[1].

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin pion
\piˈon\
piones
\piˈones\
Féminin piona
\piˈona\
pionas
\piˈonas\

pion \Prononciation ?\

  1. Piailleur.

VariantesModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
pion
\pi\
piones
\pi.es\

pion \Prononciation ?\ masculin

  1. (Physique) Pion.
    • Los piones tienen espín cero.
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)

VariantesModifier

Voir aussiModifier

  • Pion sur l’encyclopédie Wikipédia (en espagnol)  

RéférencesModifier

  1. a et b « pion », dans Diccionario de la Real Academia Española, 23e édition

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Du français pion.

Nom commun Modifier

pion \Prononciation ?\

  1. (Échecs) Pion.

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 99,6 % des Flamands,
  • 97,9 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]

PolonaisModifier

ÉtymologieModifier

(Fil à plomb, verticale) De l’italien piombo (« plomb »)[1] ; a évincé de l’usage le mot nativement polonais, ołowianka (« fil à plomb »), de ołów (« plomb »).
(Pion) Du français pion[1] lointainement apparenté à piechur (« piéton »).
(Méson pi) De l’anglais pion.

Nom commun 1 Modifier

Cas Singulier Pluriel
Nominatif pion piony
Vocatif pionie piony
Accusatif pion piony
Génitif pionu pionów
Locatif pionie pionach
Datif pionowi pionom
Instrumental pionem pionami

pion \pʲjɔ̃n\ masculin inanimé

  1. (Construction) Fil à plomb.
    • Pion ciężarkowy.
      Fil à plomb « traditionnel », avec un poids, par opposition à pion optyczny.
  2. Verticale.
    • Postawić do pionu.
      Mettre à la verticale.

AntonymesModifier

DérivésModifier

Nom commun 2Modifier

Cas Singulier Pluriel
Nominatif pion piony
Vocatif pionie piony
Accusatif pion piony
Génitif pionu pionów
Locatif pionie pionach
Datif pionowi pionom
Instrumental pionem pionami

pion \pʲjɔ̃n\ masculin inanimé

  1. (Échecs) Pion.
    • Pion porusza się o jedno pole do przodu.
      Un pion ne bouge que d’une case vers l’avant.

DérivésModifier

  • pionek (« pion, petit pion »)

Nom commun 3Modifier

Cas Singulier Pluriel
Nominatif pion piony
Vocatif pionie piony
Accusatif pion piony
Génitif pionu pionów
Locatif pionie pionach
Datif pionowi pionom
Instrumental pionem pionami

pion \pʲjɔ̃n\ masculin inanimé

  1. (Physique) Pion, particule du type méson.

Voir aussiModifier

  • pion sur l’encyclopédie Wikipédia (en polonais)  

RéférencesModifier

  1. a et b « pion », dans Aleksander Brückner, Słownik etymologiczny języka polskiego, 1927

RoumainModifier

ÉtymologieModifier

(Nom 1) Du français pion.
(Nom 2) De l’anglais pion.

Nom commun 1 Modifier

masculin Singulier Pluriel
cas non articulé articulé non articulé articulé
Nominatif
Accusatif
pion pionul pioni pionii
Datif
Génitif
pion pionului pioni pionilor
Vocatif pionule pionilor

pion \Prononciation ?\ masculin

  1. (Échecs) Pion.

Nom commun 2Modifier

masculin Singulier Pluriel
cas non articulé articulé non articulé articulé
Nominatif
Accusatif
pion pionul pioni pionii
Datif
Génitif
pion pionului pioni pionilor
Vocatif pionule pionilor

pion \Prononciation ?\ masculin

  1. (Physique) Pion.

SuédoisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom 1) Du latin paeonia.
(Nom 2) De l’anglais pion.

Nom commun 1 Modifier

Commun Indéfini Défini
Singulier pion pionen
Pluriel pioner pionerna

pion \Prononciation ?\ commun

  1. (Botanique) Pivoine.

Nom commun 2Modifier

Commun Indéfini Défini
Singulier pion pionen
Pluriel pioner pionerna

pion \Prononciation ?\ commun

  1. (Physique) Pion.