épanouir

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIIe siècle) En ancien français espanir[1], du vieux bas-vieux-francique *spannjan[2] (« étendre ») ; apparenté à espan (« étendue, empan ») en ancien français, to span en anglais, spannen en allemand.
L’évolution phonétique inexpliquée[1] de espanir en espanouir, épanouir se retrouve dans évanouir.

Verbe Modifier

épanouir \e.pa.nwiʁ\ 2e groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’épanouir)

  1. (Transitif) Ouvrir, faire ouvrir une fleur.
    • Voyez-vous comme ce rosier a épanoui ses fleurs !
  2. (Transitif) (Figuré) (Familier) Réjouir, faire rire.
    • Je lui ai fait un conte qui lui a épanoui la rate.
    • La gaieté, la joie épanouit le visage.
  3. (Pronominal) Déployer les pétales d’une fleur.
    • Un bouton de rose qui s’épanouit.
  4. (Pronominal) (Figuré) Se dérider, devenir serein.
  5. (Pronominal) Se dit des nerfs, des fibres, des vaisseaux qui s’étendent et se ramifient en se terminant.
    • Les nerfs s’épanouissent sous la peau.

SynonymesModifier

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier