Voir aussi : adôsser

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIIe siècle) Composé de a- et de dos.

Verbe Modifier

adosser \a.do.se\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’adosser)

  1. Appuyer le dos contre quelque chose.
    • Il se pencha sur moi, me releva et m’adossa contre le mur. — (Henri Alleg, La Question, 1957)
    • Adosser un enfant contre la muraille pour l’empêcher de tomber.
  2. (Figuré) Placer une chose contre une autre qui lui sert d’appui ou d’abri.
    • Le succès, déjà, hésitait, lorsque, des montagnes, la Piave, fleuve appauvri, devint soudain un effroyable torrent, emportant les ponts, les bacs, les chaînes de bateaux formant routes de convoi. Vingt régiments, en quelques heures, furent bloqués, adossés au fleuve. — (Jacques Mortane, La Guerre des Ailes : Leur dernier vol, Éditions Baudinière, 1931, p. 15)
    • Adosser un bâtiment contre une montagne, à un rocher.
    • Adosser un appentis contre un bâtiment, contre une maison.
    • Adosser une troupe, une armée, contre une colline, à une colline.
  3. (Pronominal) S’appuyer le dos contre quelque chose.
    • Attaqué par trois hommes, il s’adossa à la muraille et se défendit.
  4. (Pronominal) (Figuré)
    • Mais nous sommes déjà dans les faubourgs. Les maisons s’espacent, se reculent, s’adossent à la rivière ou à la montagne. — (Jean Giraudoux, Retour d’Alsace - Août 1914, 1916)

DérivésModifier

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Mot dérivé de dosser avec le préfixe a-.

Verbe Modifier

adosser \Prononciation ?\ transitif

  1. Adosser.
    • A .i. arbre s’est adossez — (Roman d’Eneas, ms. 60 français de la BnF, f. 170v. b.)
  2. Renverser sur le dos.
  3. Poursuivre.
  4. Appuyer, garnir.
  5. S’appuyer sur quelque chose.
  6. Abandonner.
  7. Rejeter, oublier, renier.

RéférencesModifier