Voir aussi : alèa, alea

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin alea (« jeu de dés, hasard »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
aléa aléas
\a.le.a\

aléa \a.le.a\ masculin

  1. (Désuet) Chance bonne ou mauvaise.
    • Cet aperçu très superficiel montre en tous les cas le sérieux et l’aléa de la navigation dans ces régions. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  2. Imprévu ; danger ; risque. → voir aléa climatique
    • Il est vrai qu’il ne m’a pas été possible de jouer serré, que j’ai pu prévoir mais non supprimer certains aléas. — (Joris-Karl Huysmans, À rebours, 1884)
    • On pourrait multiplier les exemples d’amélioration qualitative du style de vie par la technologie, où le progrès réalisé est disproportionné à l'investissement économique nécessaire. La pilule supprime les frustrations et les aléas du coït interrompu. — (Emmanuel Todd, Le Fou et le Prolétaire, 1979, réédition revue et augmentée, Paris : Le Livre de Poche, 1980, page 172)
  3. (Didactique) Probabilité qu’un phénomène accidentel produise en un point donné des effets donnés, au cours d’une période déterminée.

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • aléa sur l’encyclopédie Wikipédia  
  • aléa sur l’encyclopédie Vikidia  

RéférencesModifier