Voir aussi : Ardre

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Variante du verbe en ancien français ardoir qui suppose un étymon latin *ardĕre, variante de ardēre.

Verbe Modifier

ardre \aʁdʁ\ transitif 3e groupe (voir la conjugaison)

  1. (Désuet) (Archaïsme) Brûler.

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Variante du verbe ardoir, qui suppose un étymon latin *ardĕre, variante de ardēre.

Verbe Modifier

ardre \ˈar.drə\ transitif 3e groupe (voir la conjugaison)

  1. Variante de ardoir.
    • En un grant feu le cors botèrent
      Que por lui ardre alumèrent.
      — (André de Coutances, Li Romanz des Franceis)

Ancien occitanModifier

 

ÉtymologieModifier

Du latin *ardĕre, variante de ardēre.

Verbe Modifier

ardre

  1. Brûler, enflammer.

RéférencesModifier

  • François Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844 → consulter cet ouvrage

NormandModifier

ÉtymologieModifier

De l’ancien français ardre avec une terminaison du premier groupe ou descendance d'une forme normande *ardeir (ardoir est bien attesté ailleurs dans le domaine d'oïl) comme les autres verbes de l'ancien normand en -eir (ailleurs en oïl -oir) ont été écrit le plus souvent en -er en brayon et en rouennais dès le XVIIe siècle (dans la Muse normande notamment, ce qui donne par exemple vouler, pouver, aver etc.). Ce mot vient du latin ardere, infinitif de ardeo.

Verbe Modifier

ardre \Prononciation ?\ 3e groupe (voir la conjugaison)

  1. (La Hague) Brûler.

VariantesModifier

RéférencesModifier

  • Jean Fleury, Essai sur le patois normand de la Hague, Maisonneuve Frères et Ch. Leclerc, 1886, page 129 → [version en ligne]

PicardModifier

 

ÉtymologieModifier

Du latin *ardĕre, variante de ardēre.

Verbe Modifier

ardre \aʁdʁ\ masculin

  1. Brûler.

Apparentés étymologiquesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier