Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

1446, « pousse », de bouter.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
bouture boutures
\bu.tyʁ\
 
Des boutures de vigne. (1)

bouture \bu.tyʁ\ féminin

  1. (Horticulture) Branche d’un arbre ou d’une plante vivace que l’on sépare de la tige et qui, étant plantée en terre, y prend racine.
    • Trembley trouvait donc ici deux grands phénomènes, jusque-là regardés comme appartenant exclusivement aux végétaux, la reproduction par boutures et la multiplication par bourgeons ; mais en même temps il voyait ces prétendues plantes se nourrir à la façon des animaux chasseurs, […]. — (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, Les Métamorphoses et la généagénèse, Revue des Deux Mondes, 2e période, tome 3, 1856 (pp. 496-519))
    • Malgré son excessive floribondité, elle donne rarement des graines, et on en est réduit à la multiplier de boutures et de couchages. — (Le Bon jardinier: nouvelle encyclopédie horticole, Maison rustique, 1882, page 175)
    • La bouture, fragment de végétal apte à donner naissance à un végétal de même nature, reproduit l’individu dont elle dérive avec tous ses caractères. — (O. Bussard, Cultures légumières, 1943)
    • La vigne, le cognassier, le groseillier, se multiplie facilement par boutures. — (Julien-Alexandre Hardy, Traité de la taille des arbres fruitiers, 1884)
    • Pour cela nous allâmes couper une bouture d’un jeune saule, et nous la plantâmes sur la terrasse, à huit ou dix pieds de l’auguste noyer. — (Jean-Jacques Rousseau, Les Confessions, 1782-1789, Livre I)
    • Italienne qui pique un géranium rouge dans chaque canon de fusil, méthodiquement, comme si elle faisait des boutures. — (Jean Giraudoux, Retour d’Alsace - Août 1914, 1916)
  2. (Bijouterie) (Vieilli) (Désuet) Liquide pour blanchir les monnaies.[1]
  3. (Corroyage) (Vieilli) (Désuet) Partie filamenteuse.[1]

DérivésModifier

Horticulture

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe bouturer
Indicatif Présent je bouture
il/elle/on bouture
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je bouture
qu’il/elle/on bouture
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
bouture

bouture \bu.tyʁ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe bouturer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe bouturer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe bouturer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe bouturer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe bouturer.

Voir aussiModifier

  • bouture sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier