AllemandModifier

ÉtymologieModifier

(verbe) (XVIe siècle)[1]. Dénominal de Buch (« livre »), du calque de l’anglais to book (« faire une réservation »).[2]
(adjectif) Du moyen haut-allemand buochīn, du vieux haut allemand buohhīn

Verbe Modifier

Mode ou
temps
Personne Forme
Présent 1re du sing. ich buche
2e du sing. du buchst
3e du sing. er bucht
Prétérit 1re du sing. ich buchte
Subjonctif II 1re du sing. ich buchte
Impératif 2e du sing. buch!, buche!
2e du plur. bucht!
Participe passé gebucht
Auxiliaire haben
voir conjugaison allemande

buchen \buːxn̩\ transitif, (voir la conjugaison).

  1. (Économie) Inscrire, comptabiliser, porter en compte.
  2. Réserver, retenir, (une chambre, une place, un avion, etc).

SynonymesModifier

Inscrire, comptabiliser (1):

Réserver, retenir (2):

DérivésModifier

Adjectif Modifier

Nature Terme
Positif buchen
Comparatif non comparable
Superlatif non comparable
Déclinaisons

buchen \ˈbuːxn̩\

  1. En hêtre, en bois de hêtre.
    • Ihre Wohnung war voller buchener Möbel.
      Son appartement était rempli de meubles en hêtre.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. — (Wolfgang Pfeifer, Etymologische Wörterbuch des Deutschen, Éditions Deutscher Taschenbuch, 1997)
  2. — (Wissenschaftlicher Rat der Dudenredaktion (Herausgeber): Duden, Deutsches Universalwörterbuch. 6. Auflage. Dudenverlag, Mannheim/Leipzig/Wien/Zürich 2007, ISBN 978-3-411-05506-7, Seite 340, Eintrag „buchen“.)

SourcesModifier

BibliographieModifier

  • Larousse - dictionnaire Allemand/Français - Français/Allemand, éd. 1958, p 425.
  • Harrap’s de poche – Bordas dictionnaire Allemand/Français, éd. 1997, ISBN 0-245-50308-0, p 64.