Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De cuisine et du suffixe -er.

Verbe Modifier

cuisiner \kɥi.zi.ne\ 1er groupe (voir la conjugaison)

 
Jeune femme cuisinant.
  1. Préparer à manger ; faire la cuisine.
    • Simonot était du nombre, et Suzon passait une partie de la journée à cuisiner, en compagnie de Mme Jeanne, qui avait pris ses quartiers dans un hôtel voisin dont on nous dispensera de faire la description ; […]. — (Wilfrid de Fonvielle, Aventures d'un français au Klondyke, illustrations d'Edyck, Paris : Société française d'éditions d'art, 1901, chap. 17 : La lettre sauvée)
    • Fleuriane était toujours assise devant la cheminée et cuisinait pour le repas du lendemain quelques pommes de terre cuites à la mode du pays, des tartuffes bien rondes et lisses. — (Paul Dunez, Les Grandes Hazelles: L’Émeraude des Ardennes, L'Harmattan, 2011, page 91)
  2. (Argot) Poser des questions de façon à faire parler quelqu’un.
    • La rosse! Il ne voulais rien savoir. Même chez nous, rien de rien. Seulement, la nuit porte conseil et quand je me suis amené, le matin, pour le cuisiner, à la flan, rapport à son complice, il a compris. « Ca va, m'a-t-il dit, c'est d'accord! » — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
  3. (Argot) Fabriquer du crack à partir de cocaïne.

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier