Voir aussi : fardé

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom 1) De l’arabe فردة, farda (« ballot ») de فرد ferd (« demi-charge de chameau ») [1]
(Nom 2) De l’ancien français fardes (« vêtements »), variante de hardes de même origine. Pour le sens → voir chemise et jaquette.

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
farde fardes
\faʁd\

farde \faʁd\ féminin

  1. (Vieilli) Lourd paquet de marchandise.
  2. (Désuet) Ancienne unité de mesure employée pour le café et valant 185 kilogrammes.
    • Vers 1747 les droits auraient été de 400 ou 660 paras par farde, à une époque où le prix moyen du café était de 7.042 paras ; soit une dîme comprise entre 5,7 et 9,4 %. — (André Raymond, Artisans et commerçants au Caire au XVIIIe siècle, tome 2, Éd. IFPO, Damas 1973)

DérivésModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
farde fardes
\faʁd\

farde \faʁd\ féminin

  1. (Belgique) Classeur, dossier contenant une liasse de papier.
    • Qu'y a t'il dans cette farde ? Tiens ! tiens ! Des articles de journaux ! — (Hergé, Tintin au pays de l'or noir, Casterman, page 45, édition de 1950.)
  2. (Belgique) (Congo-Kinshasa) Cartouche de cigarettes.
    • Le tout lui rapporta donc à peine cent dix dollars. Ce qui lui permit tout de même d’acheter deux fardes de cigarettes, au prix de gros, qu’il pouvait revendre à la pièce, atteignant ainsi les cent pour cent de bénéfice. — (In Koli Jean Bofane, Mathématiques congolaises, 2008, p. 234)

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe farder
Indicatif Présent je farde
il/elle/on farde
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je farde
qu’il/elle/on farde
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
farde

farde \faʁd\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de farder.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de farder.
    • Tandis que Zola fait d’Offenbach « le dieu de sauterie », le directeur d’un « bastringue », que Barbey d’Aurevilly l’accuse de « voyoucratiser » le théâtre, Nietzsche y voit « une musique française avec un esprit voltairien, libre, impertinente, avec un petit grincement sardonique mais claire, spirituelle jusqu’à la banalité (il ne farde rien) et dépourvue de la sensibilité mignarde et souffreteuse des Viennois » (§ 833 de La Volonté de Puissance). — (Marc Nouschi, Petit atlas historique de la culture en Occident, 2009)
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de farder.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de farder.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de farder.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom 1) Déverbal de farder (« grimer, couvrir »).
(Nom 2) De l’arabe فردة, farda (« partie d’une chose »).

Nom commun 1 Modifier

farde \Prononciation ?\ féminin

  1. Fard.

Nom commun 2Modifier

farde \Prononciation ?\ féminin

  1. Paquet, bagage, fardeau.

DérivésModifier

Nom commun 3Modifier

farde \Prononciation ?\ féminin pluriel

  1. Singulier inusité de fardes.

Dérivés dans d’autres languesModifier

RéférencesModifier