Voir aussi : goi, gởi, gối, gồi, gọi, gói, gỏi, gợi, gội

Français modifier

Étymologie modifier

(Date à préciser) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.
(Adjectif) De l’occitan gouia (« boîter »).

Nom commun 1 modifier

(orthographe rectifiée de 1990)
Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
goï goïs
\ɡɔj\
(orthographe traditionnelle)
Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
goï
Erreur sur la langue !
goïm
\ɡɔ.im\

goï \ɡɔj\ masculin et féminin identiques

  1. Autre orthographe (moins usitée et ancienne) de goy.
    • Si, cependant, le juif qui a trouvé le billet voulait le rendre au goï, il faut l’en empêcher […] — (Michel Berr, Du rabbinisme et des traditions juives, à Paris chez Sétier, 1832, p. 68)
  2. (Injurieux) (Archaïsme) Chrétien
    • Ils se servent de ce mot quand ils veulent injurier quelqu’un qui leur a fait tort, sur tout quand c’est un Chrêtien; mais ils ajoûtent le mot de negre Goi, qui signifie, chien de Chrêtien. — (« Goi & Goim », dans Le Grand Dictionnaire De La Bible, à Lyon chez Jacques Certe, Volume 1, 1717, page 536)

Notes modifier

— On trouve parfois au pluriel l’écriture invariable goï.
  • Mon grand-père avait jugé sacrilège que son petit-fils fût élevé par des « goï ». — (Marcel Liebman, Un non-être, In: Les Cahiers du GRIF, n°17-18, 1977, Mères femmes, p. 81)
— L'article « Goi & Goim », dans Le Grand Dictionnaire De La Bible, à Lyon chez Jacques Certe, Volume 1, 1717, p. 536, indique, pour les chrétiennes, un féminin archaïque:
  • Ils apellent une femme Chrétienne, Goja, au pluriel, Gojoth. Ils apellent le Christianisme, Gojuh, & ne font point de difference des Chrêtiens d’avec les Gentils & les Païens.

Variantes orthographiques modifier

Synonymes modifier

Dérivés modifier

Apparentés étymologiques modifier

Nom commun 2 modifier

goï \Prononciation ?\

  1. (Limousin) Lieu humide.
    • C'est celle plutôt du lieu-dit la Ganille, à Peyrabout — dont certains habitants prétendent que «le vrai nom c’était les goï (le mouillé)». — (Marie-Claude Pingaud, Eau vive, eau prise. Chronique de l’eau en Creuse, In: Études rurales, n°93-94, 1984, L'eau, page 181)

Apparentés étymologiques modifier

Adjectif modifier

goï \ɡɔj\ masculin et féminin identiques invariable

  1. (Familier) Qui marche de travers, qui boîte.
    • C’est pas un accident, il est goï de naissance.

Synonymes modifier

Variantes modifier

Traductions modifier

Prononciation modifier

Anagrammes modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Références modifier

  • [1] — (Claudette Germi, Mots du Champsaur, Hautes-Alpes, Université Stendhal, Grenoble, 1996 p. 151)

Francoprovençal modifier

Nom commun modifier

goï \Prononciation ?\ féminin

  1. Dialecte vaudois (pays de Vaud) : Joie.
    • […] perqué de la goï qu’i ll ha de ço qu’i ll ha buttà un hom ar mount. — (Pierre Bert, Li Sént Evangilé de notre Seigneur Gésu-Christ, counfourma sént Luc et sént Giann, à Londres chez Moyes, 1830, page 210)

Variantes modifier