houillage

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de houille avec le suffixe -age.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
houillage houillages
\u.jaʒ\

houillage (h aspiré)\u.jaʒ\ masculin

  1. (Rare) (Forge) Action de la houille sur les fers.
    • D’une durée de six minutes, ce film explore la transformation physique et psychologique liée à la sidérurgie et aux houillages au Cap-Breton. — (film vidéo : Cape Breton alchemy)
  2. (Génériquement) Complément de remplissage d’un récipient.
    • l’usage de plus grands récipients pour un préchauffage de la saumure nécessaire à l’houillage des augets en cours de cristallisation […] — (Jean-Pierre Givron, Association Patrimoine Marche de Bretagne Marais Breton (P2MB) des Moutiers en Retz, La Garzette n°5, 2012, four des Noés)
    1. (Œnologie) Remplissage régulier et complémentaire d’un tonneau de vin par suite de l’évaporation naturelle.
      • Pendant la période de vieillissement en fût, il y a un phénomène d’évaporation qui se produit. Partout ailleurs qu’en Franche-Comté, les vignerons y remédient en complétant le tonneau au ras de la bonde régulièrement pour que le vin ne s’oxyde pas au contact de l’air. C’est ce qu’on appelle l’houillage. — (les blancs du Jura)

NotesModifier

Dans l’exemple ci-dessus, il faut préciser que le vieillissement d'un vin en fût de chêne n'existe pas. Un vin vieillit en bouteilles. Il est élevé en fût de chêne pour lui apporter des notes empyreumatiques. Le terme convenable serait donc élevage.

Variantes orthographiquesModifier

oenologie :

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

oenologie :

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier