Voir aussi : incendié

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin incendium (incendie, feu, embrasement).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
incendie incendies
\ɛ̃.sɑ̃.di\
 
L’incendie d’une forêt.

incendie \ɛ̃.sɑ̃.di\ masculin

  1. Réaction de combustion, feu non maîtrisé dans le temps et l’espace conduisant à l’embrasement d’un édifice, d’une maison, d’une forêt, etc.
    • Avec la fumée des incendies et du sang de nos frères, cette voix s’élève vers toi, Seigneur. C’est une plainte terrible, c’est un dernier soupir. — (Kornel Ujejski,, Choral, Traduit du polonais par Leonard Chodźko, 1846)
    • Bitche n’est plus qu’une vaste fournaise : le sifflement des obus, les craquements de l’incendie, l’effondrement des maisons, […], toutes les terreurs, tous les fracas emplissent l’air. — (Général Ambert, Récits militaires : L’invasion (1870), page 431, Bloud & Barral, 1883)
    • Par-dessus l’autre bord du navire, j’aperçus, vivement éclairée par l’incendie, la falaise abrupte qui descend vers Lübeck. — (Ivan Tourgueniev, Un incendie en mer, juin 1883, dans L’Exécution de Troppmann et autres récits, Stock, 2000, page 173)
    • Ici, les gens parlaient d’incendies et de massacres, de cruautés et de représailles, du meurtre d’inoffensifs Asiatiques par des tourbes que déchaînait la haine de race, de villes mises à sac et complètement brûlées, […]. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 392 de l’éd. de 1921)
  2. Lumière rougeoyante qui illumine un vaste espace.
    • Elle croyait l'avoir vu entrer au bal du Grand-Balcon, dont les dix fenêtres flambantes éclairaient d'une nappe d'incendie la coulée noire des boulevards extérieurs — (Emile Zola, L'Assomoir, 2008, Gallimard, page 9)
  3. (Figuré) Vague de protestation.
    • Il lui a suffi d’une déclaration imprudente lors de sa conférence de presse de rentrée, mardi 25 septembre, pour déclencher un incendie parmi les élus d’Ile-de-France. — (Grégoire Allix , « Grand Paris Express : la recherche d’économies inquiète », Le Monde. Mis en ligne le 28 septembre 2018)
  4. (Figuré) Ravage qui va se dispersant
    • La crise du Covid-19 pourrait finalement faire de Bruno Le Maire le ministre de la nationalisation d’Air France et d’un déficit et d’une dette records, dans l’espoir de contenir, «quoi qu’il en coûte», l’incendie économique. — (Lilian Alemagna, « Face à la crise, un Bruno Le Maire à contre-emploi », dans Libération n° 12078 du lundi 6 avril 2020, p. 10)

SynonymesModifier

DérivésModifier

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe incendier
Indicatif Présent j’incendie
il/elle/on incendie
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que j’incendie
qu’il/elle/on incendie
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
incendie

incendie \ɛ̃.sɑ̃.di\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de incendier.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de incendier.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de incendier.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de incendier.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de incendier.

PrononciationModifier




ParonymesModifier

Voir aussiModifier

  • incendie sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier