instituteur

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Emprunté au latin institutor « celui qui dispose, administre », puis, par extension, « celui qui fonde » (au sens actuel d’instituer).

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin instituteur
\ɛ̃s.ti.ty.tœʁ\

instituteurs
\ɛ̃s.ti.ty.tœʁ\
Féminin institutrice
\ɛ̃s.ti.ty.tʁis\
institutrices
\ɛ̃s.ti.ty.tʁis\

instituteur \ɛ̃s.ti.ty.tœʁ\ masculin

  1. Dans l'esprit de celui ou de celle qui enseigne dans une école primaire.
    • Mademoiselle va commencer. Droite, sculpturale, le visage blanc et doux, au-dessus de son costume noir, elle a bien l’âme institutrice ; quelque chose d’unique, de professionnel s’émane d’elle et les enfants apprivoisés perçoivent bien qu’elle est d’une race à part. — (Léon Frapié, La maternelle, Librairie Universelle, 1908)

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
instituteur instituteurs
\ɛ̃s.ti.ty.tœʁ\

instituteur \ɛ̃s.ti.ty.tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : institutrice)

  1. Celui qui enseigne dans une école primaire, publique ou privée.
    • Si la fameuse liquidation de l’analphabétisme, tant admirée, tarde tant à s’accomplir, c’est aussi que les malheureux instituteurs, travailleurs isolés, n’arrivent souvent pas à toucher leur maigre traitement […]. De sorte que l’on se demande comment les instituteurs vivent encore et si, avant la liquidation de l’analphabétisme, on n’assiste pas à celle du professorat. — (André Gide, Retouches à mon Retour de l’U.R.S.S., 1937)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Du français instituteur.

Nom commun Modifier

Nombre Singulier Pluriel
Nom instituteur instituteurs
Diminutif instituteurtje instituteurtjes

instituteur \Prononciation ?\ masculin (pour une femme on dit : institutrice)

  1. Instituteur.

PrononciationModifier

RéférencesModifier