Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin offerenda (« ce qui doit être offert »), adjectif verbal de offero (« offrir »), via l’ancien français ofrande.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
offrande offrandes
\ɔ.fʁɑ̃d\
 
Une jeune femme apportant une offrande. (1)

offrande \ɔ.fʁɑ̃d\ féminin

  1. Don que l’on offre à Dieu, aux saints ou à l’église.
  2. Don que l’on offre à une divinité, aux idoles ou à un temple.
  3. Il se dit encore, par extension, de tout don que l’on fait à un organisme ou à une personne.
    • Veuillez bien accepter, agréer ma modeste offrande.
    • Si vous arrivez à me montrer quelque chose de plus bête qu’un proverbe, je vous fais immédiatement offrande d’un demi-kilogramme de cerises anglaises, denrée somptueuse pour la saison. — (Alphonse Allais, Pas pressé, in Œuvres posthumes, novembre 1887, Éditions Robert Laffont, coll. Bouquins, 1990, page 149)
  4. Cérémonie qui se pratique aux messes dans lesquelles le prêtre, tourné vers le peuple, présente la paix à baiser et reçoit les offrandes des fidèles.
    • Aller à l’offrande.
    • Donner à l’offrande.
    • Présenter le pain bénit à l’offrande.
    • Ma mère était morte trois jours plus tôt, et dans l’église avait lieu la cérémonie si fâcheuse de l’offrande : toute l'assistance longeait le cercueil, et déposait une pièce dans un plateau, tout en baisant un crucifix que tenait le prêtre. J'étais debout à ma place, et regardais. Je pensais à cette file de gens, à ce bruit de sous, à ce voile noir sur une caisse, et je me disais qu'il n'y avait aucun rapport entre tout cela et ma peine, mais qu'il s'agissait d'une formalité inévitable, et que bientôt on me laisserait seul. — (José Cabanis, Les cartes du temps, Gallimard, 1962, Le Livre de Poche, page 152.)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   offrande figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : cadeau.

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier