Français modifier

Étymologie modifier

(Verbe 1) (XIIIe siècle) Dénominal de plain et -er et apparenté au suivant.
(Verbe 2) (XIIe siècle) Du bas latin planare, de planus.

Verbe 1 modifier

planer \pla.ne\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Se soutenir en l’air, les ailes étendues et immobiles, en parlant des oiseaux.
    • A de grandes altitudes planaient les frégates et les phaétons, qui tombaient souvent avec une rapidité vertigineuse pour arracher en l'air leur proie aux oiseaux de mer plongeurs. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • En haut, des milans planaient au-dessus des arbres et franchissaient l'étendue lisse du Nil. — (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", 1940)
    • (Sens figuré) Par la prison éternelle ! si je pouvais seulement lutter avec les horribles images qui planent autour de moi. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  2. (Par analogie) Se soutenir sur les plans horizontaux, le moteur arrêté, en parlant d’un avion.
    • L’avion revient vers nous, plane un moment sur nos têtes, glisse, remonte et, dans une dernière caracole, pique vers son hangar. — (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, pages 203-204)
  3. (Sens figuré) Dominer du regard, surplomber.
    • Ils planaient sur le camp des Comanches qui se trouvait à dix mètres d’eux tout au plus. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
  4. (Sens figuré) Dominer.
    • Et puis le silence, ce grand silence qui plane au-dessus des solitudes islandaises, et que trouble seul le sifflement du vent ou le cri des pluviers dorés. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 81)
    • Un vague et déprimant malaise planait. Sous le porche des Réguliers, personne. Les trafiquants de drogue qui s'y postaient le soir s'étaient, prudemment, éclipsés. — (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, page 78)
    • L’hypothèse d’un nombre plus important de victimes avait plané au cours de cette audience très médiatisée. — (Le Monde avec AFP, Jacques Rançon, « le tueur de la gare de Perpignan », avoue le meurtre d’Isabelle Mesnage, 33 ans plus tard, Le Monde. Mis en ligne le 20 juin 2019)
    • Son génie plane sur tous les siècles.
  5. (Sens figuré) Rêver, être perdu dans ses pensées, ne pas être en phase avec la réalité.
    • Le philosophe plane et rêve sur ces flots de douleurs, de tourments, d'angoisses, de sanglots. — (Victore Hugo, La Légende des siècles, 1883)
    • Cette musique me fait planer.
  6. (Sens figuré) (Par extension) Être sous l'influence de la drogue.
    • Voyager. C'était sans doute aussi le rêve de Jean-Baptiste, 19 ans, étudiant. D'abord en «planant», en fumant de l'herbe. Et puis, victime de l'engrenage fatal de la drogue. Voyage au delà de toutes les nuits. Morphine, héroïne, acide. — (Elle, 23 juillet 1979)

Dérivés modifier

Proverbes et phrases toutes faites modifier

Vocabulaire apparenté par le sens modifier

  •   planer figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : véhicule.

Traductions modifier

Verbe 2 modifier

planer \pla.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Aplanir.
  2. (Menuiserie) Raboter avec la plane

Dérivés modifier

Traductions modifier

Prononciation modifier

  • France : écouter « planer [plane] »
  • France (Lyon) : écouter « planer [plane] »
  • France (Somain) : écouter « planer [plane] »

Anagrammes modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Références modifier

Allemand modifier

Forme d’adjectif modifier

planer \ˈplaːnɐ\

  1. Comparatif de plan, prédicat de tous les genres au singulier et au pluriel.
  2. Datif féminin singulier de la déclinaison forte de plan.
  3. Génitif féminin singulier de la déclinaison forte de plan.
  4. Génitif pluriel (à tous les genres) de la déclinaison forte de plan.
  5. Nominatif masculin singulier de la déclinaison forte de plan.
  6. Nominatif masculin singulier de la déclinaison mixte de plan.

Prononciation modifier

Anglais modifier

Étymologie modifier

 Dérivé de plane, avec le suffixe -er.

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
planer
\Prononciation ?\
planers
\Prononciation ?\

planer \ˈpleɪ̯n.əɹ\

  1. (Menuiserie) Raboteuse, outil de travail du bois qui lisse une surface ou rend une surface parallèle au bas de l'outil.
    • It's especially crucial when using a planer, jointer, or router, not to mention a chisel, plane or spokeshave. — (Nick Offerman, Good Clean Fun: Misadventures in Sawdust at Offerman Woodshop, Dutton, 18 octobre 2016, page 51)
      C'est particulièrement important lors de l'utilisation d'une raboteuse, d'une dégauchisseuse ou d'une défonceuse, ainsi que d'un ciseau, d'un rabot ou d'une vastringue.
  2. Rabot, grande machine-outil dans laquelle la pièce est déplacée linéairement (au moyen d'un banc à mouvement alternatif) sous un outil de coupe à pointe unique.
  3. (Archaïsme) (Imprimerie) Bloc de bois utilisé pour enfoncer les caractères dans une forme et rendre la surface plane.

Prononciation modifier

Références modifier

Catalan modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif modifier

planer

  1. Plat.
  2. (Sens figuré) Facile.

Quasi-synonymes modifier

Prononciation modifier