Étymologie

modifier
(Date à préciser) Dérivé de rapporter, avec le suffixe -eur.

Adjectif

modifier
Singulier Pluriel
Masculin rapporteur
\ʁa.pɔʁ.tœʁ\

rapporteurs
\ʁa.pɔʁ.tœʁ\
Féminin rapporteuse
\ʁa.pɔʁ.tøz\
rapporteuses
\ʁa.pɔʁ.tøz\

rapporteur \ʁa.pɔʁ.tœʁ\

  1. Qui rapporte, dénonce.
    • Il est très rapporteur.
    • Encouragées par les mères et l’école, elles étaient rapporteuses, « je vais le dire ! » constituait leur menace favorite. — (Annie Ernaux, Les années, Gallimard, collection « Folio », 2008, page 42)
  2. Qui prépare ou présente un rapport.
    • Seuls ont la qualité de ministres rapporteurs les ministres principalement chargés d’élaborer la politique que le texte met en œuvre. Tous les ministres intéressés par le contenu du texte ou appelés à le contresigner ne sont pas rapporteurs. Normalement, un seul ministre suffit : celui qui a effectivement piloté la préparation du texte. Il n’est jamais justifié de mentionner plus de trois ministres rapporteurs. — (Secrétariat général du gouvernement et Conseil d’État, Guide de légistique, 3e version, La Documentation française, 2017, ISBN 978-2-11-145578-8 → lire en ligne)

Traductions

modifier

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
rapporteur rapporteurs
\ʁa.pɔʁ.tœʁ\
 
Un rapporteur (5)

rapporteur \ʁa.pɔʁ.tœʁ\ masculin (pour une femme, on peut dire : rapporteure, rapporteuse, rapportrice)

  1. (Familier) Celui qui, par légèreté ou par malice, a coutume d’accuser ou de rapporter ce qu’il a vu, entendu ou encore ce qu’on lui a fait.
    • Les enfants sont de petits rapporteurs qui disent tout ce qu’ils voient ou qu’ils entendent.
    • Méfiez-vous de lui, c’est un rapporteur.
  2. (Justice) Celui qui fait le rapport d’un procès, d’une affaire.
    • Le président lui a donné un rapporteur, a nommé un rapporteur.
    • Instruire son rapporteur de son affaire.
    • Récuser un rapporteur.
  3. (Administration) Celui qu’une organisation a chargé d’exposer ou de suivre une affaire, une question, et qui peut être amené à faire connaître l’avis de ladite organisation.
    • Le vice-président est assisté d’un rapporteur général et de deux rapporteurs généraux adjoints, qui suivent plus particulièrement les travaux des rapporteurs particuliers. — (Secrétariat général du gouvernement et Conseil d’État, Guide de légistique, 3e version, La Documentation française, 2017, ISBN 978-2-11-145578-8 → lire en ligne)
    • Les rapporteurs et co-rapporteurs, délégués du CSP, assurent l’évaluation scientifique des produits lors de la demande initiale puis au cours de leur vie post-AMM, y compris les aspects de pharmacovigilance. — (La pharmacovigilance, Ateliers nationaux de pharmacovigilance (Deauville, mai 1997), 1998, page 57)
  4. (Législation) (France) Parlementaire chargé de l’analyse d’un projet de loi ou d’une proposition de loi.
    • L’auteur de la proposition de résolution, également rapporteur de cette proposition de loi, a eu l’occasion de s’exprimer sur ce texte, entre temps renommé par l’Assemblée nationale « lutte contre la manipulation de l’information ». — (Catherine Morin-Desailly, Proposition de résolution européenne nº 739 sur la responsabilisation partielle des hébergeurs, Sénat, 27 septembre 2018 → lire en ligne)
    • Lors de l’examen du projet de loi d’orientation sur l’énergie, les députés ont voté en première lecture un amendement du rapporteur Serge Poignant (UMP), co-signé par Patrick Ollier (UMP), affirmant que la procédure actuelle de délivrance des permis est “lourde et est perçue comme entravante”. — (Thierry Devige-Stewart, « L’Assemblée confie aux maires la délivrance des permis de construire des éoliennes », Le Moniteur, 27 mai 2004, www.lemoniteur.fr)
    • Chaque commission est maîtresse de l’organisation de ses travaux. Elle désigne un ou plusieurs rapporteurs sur le projet de loi dont elle est saisie, sur le rapport desquels elle se prononce. — (Secrétariat général du gouvernement et Conseil d’État, Guide de légistique, 3e version, La Documentation française, 2017, ISBN 978-2-11-145578-8 → lire en ligne)
  5. (Métrologie) (Géométrie) Instrument, le plus souvent en forme de demi-cercle gradué, servant à mesure les angles tracés sur le papier, ou avec lequel on rapporte sur le papier les angles mesurés sur le terrain avec un goniomètre.
    • Demain, nous étudierons les angles, apportez votre rapporteur.

Synonymes

modifier

dénonciateur

instrument de mesure

Dérivés

modifier

Vocabulaire apparenté par le sens

modifier
  •   rapporteur figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : appareils de mesure.

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi

modifier

Références

modifier

Étymologie

modifier
Du français rapporteur.

Nom commun

modifier
Nombre Singulier Pluriel
Nom rapporteur rapporteurs
Diminutif rapporteurtje rapporteurtjes

rapporteur \Prononciation ?\ masculin (pour une femme, on dit : rapportrice)

  1. Rapporteur.

Taux de reconnaissance

modifier
En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 96,7 % des Flamands,
  • 95,7 % des Néerlandais.

Prononciation

modifier

Références

modifier
  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]