Voir aussi : proces, procés

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Du latin processus.

Nom commun Modifier

Singulier et pluriel
procès
\pʁɔ.sɛ\

procès \pʁɔ.sɛ\ masculin, singulier et pluriel identiques

  1. (Justice) Instance devant un juge.
    • Après chaque procès suivi d’exécutions, après chaque calamité publique réduite à coups d’impitoyables sacrifices et de mensonges de propagande, il lui faut des apothéoses. — (Victor Serge, Portrait de Staline, 1940)
    • Au cours du procès Zola, les antisémites recrutèrent des troupes de manifestants soldés, qui étaient chargés d’exprimer les indignations patriotiques ; […]. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap. VI, La moralité de la violence, 1908, p. 275)
    • Cependant, au milieu de tous ces procès terribles, un procès plus terrible que les autres nous avait profondément attristés tous deux. C’était le procès de Marie-Antoinette. — (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes)
    • Oui, répondit le précepteur, un procès n’est pas long lorsque le juge a prononcé d’avance la sentence. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Procès est un bien grand mot pour décrire ce jugement vite expédié. — (Frédéric Lenoir, Socrate, Jésus, Bouddha, Fayard, « Le livre de poche », 2009, p. 153)
  2. (Justice) Ensemble des pièces produites par l’une et l’autre partie, pour servir à l’instruction et au jugement d’une telle instance.
    • Mettre, remettre le procès au greffe.
    • Le procureur général a demandé la communication du procès.
    • Voir, revoir un procès.
  3. (Anatomie) Se dit de certains prolongements qui se rattachent à une partie principale. Note : c’est un des sens propres du latin processus.
    • Les procès ciliaires.
  4. (Sciences) Marche, développement, progrès (fort employé en ce sens dans l’ancienne langue).
    • Le procès de l’évolution intellectuelle.
    • Le procès de la formation embryonnaire.
  5. (Grammaire, Linguistique) Ce qu'indique un verbe quand il réalise une action posée par le sujet de la proposition.
    • Elle prédit ensuite que commencer sera anormal avec les achèvements correspondant réellement à des procès instantanés ou extrêmement courts, à l'intérieur desquels on ne peut distinguer des parties. — (Jacques Jayez, Référence et aspectualité. Le problème des verbes dits «aspectuels», Cahiers de linguistique française, 18: 275-298)

DérivésModifier

  • distribuer un procès : (Droit) Commettre un juge pour examiner les pièces, les écritures d’un procès et en faire ensuite son rapport.
Le président de la Chambre a distribué ce procès à tel conseiller.
Nos lois n’autorisent plus à faire le procès à la mémoire d’un homme.
Son procès lui fut fait et parfait.

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • procès sur l’encyclopédie Wikipédia  
  • procès sur le Dico des Ados 

RéférencesModifier

OccitanModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

procès \Prononciation ?\ masculin (pluriel : procèsses) (graphie normalisée)

  1. Procès.

SynonymesModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier