Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1834) De l’espagnol tilde. Notons que, suivant l’usage espagnol, le mot fut d’abord considéré féminin, le genre masculin est celui de titre auquel il est apparenté.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
tilde tildes
\tild\
ou \til.de\
 
Un tilde

tilde \tild\ ou \til.de\ masculin

  1. Signe diacritique de l’alphabet latin noté ~ utilisé dans des langues comme l’espagnol (ñ), le portugais (ã, õ), le guarani, le vietnamien ou le breton.
    • En passant la souris sur les boutons, on obtient dans le champ situé en dessous, de gauche à droite, le code permettant d’obtenir le gras, l’italique, un lien interne ou externe au wiki, un titre, la façon d’insérer une image ou un son, une formule mathématique au format Latex (qui respecte le mieux les règles propres à cette écriture particulière), la signature automatique du contributeur (quatre tildes insèrent automatiquement un lien vers sa page et la date suivie de l’heure), ainsi qu’une ligne séparatrice. — (Sébastien Thébault, Les Logiciels libres en documentation)
    • De même, je décompose en [s] l'usage typographique de la ligature, en [et] les esperluètes [&], et je supprime les rares tildes rencontrés pour la marque de la troisième personne du pluriel: […]. — (Jean-Claude Vuillemin, « Introduction » de : L'hypocondriaque, ou, Le mort amoureux: tragi-comédie (1631), par Jean Rotrou, Librairie Droz, 1999, p. lxxxviii)
    1. Signe diacritique de l’alphabet phonétique international indiquant une nasalisation.
      • Nous écrivons une voyelle nasalée par la lettre de la voyelle orale correspondante, surmontée d'un signe spécial appelé tilde qui indique l'abaissement du voile du palais. — (Paul Passy, Les Sons du français, 1917)
  2. (Figuré) En forme de tilde.
    • Des corbeaux éployés comme des tildes font
      Une ombre vaine aux pauvres champs de seigle mûr
      Non loin des bourgs où des chaumières sont impures
      D’avoir des hiboux morts cloués à leur plafond.
      — (Guillaume Apollinaire, « L’Ermite », Alcools, in Œuvres poétiques, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1965, p. 102)

NotesModifier

Le tilde n’est présent dans l’alphabet français que dans les mots d’origine espagnole comme cañon, señor, ou doña (et leurs dérivés). Ces mots sont rares et dans la pratique, on utilise couramment une francisation (canyon ou canon pour cañon).

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’espagnol tilde.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
tilde
\ˈtɪl.də\
ou \ˈtɪl.di\
tildes
\ˈtɪl.dəz\
ou \ˈtɪl.diz\

tilde \ˈtɪl.də\, \ˈtɪl.di\

  1. Tilde.

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • tilde sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais)  

EspagnolModifier

ÉtymologieModifier

Déverbal de tildar.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
tilde
\Prononciation ?\
tildes
\Prononciation ?\

tilde \Prononciation ?\ féminin

  1. Accent.
    • Raúl se escribe con tilde en la u.
  2. Tilde.
    • La tilde de la eñe.
  3. Chose sans importance.

SynonymesModifier

RéférencesModifier

  • « tilde », dans Diccionario de la Real Academia Española, 23e édition

ItalienModifier

ÉtymologieModifier

De l’espagnol tilde.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
tilde
\Prononciation ?\
tildi
\Prononciation ?\

tilde \Prononciation ?\ féminin

  1. Tilde.